Formule 1

Symonds estime que les F1 actuelles sont plus faciles à piloter

Les rôles ont évolué

Recherche

Par

16 juin 2015 - 12:50
Symonds estime que les F1 actuelles (...)

Pat Symonds, le directeur technique de Williams, est un incontournable du paddock depuis de longues années. Il a en effet eu l’occasion de travailler aux côtés des plus grands, d’Ayrton Senna à Fernando Alonso en passant par Michael Schumacher. Et bien que Symonds voie en son pilote actuel Valtteri Bottas un futur champion, il admet que le défi d’aujourd’hui est différent.

« Je pense que les voitures actuelles sont plus faciles à piloter, et ce pour un certain nombre de raisons. J’ai travaillé pendant l’ère des turbos, quand vous appuyiez sur l’accélérateur et que rien ne se passait jusqu’à ce que la puissance se déchaîne d’un coup. Ces voitures étaient rudes, des animaux sauvages, et Ayrton Senna savait comment les dompter. »

Symonds estime que ce changement est dû à l’évolution du rôle des ingénieurs tout comme des pilotes.

« Ce qui s’est passé, c’est que les ingénieurs se sont perfectionnés et sont maintenant capables de créer des voitures de plus en plus efficaces, ce qui les rend plus facile à piloter. Par exemple, on ne compte plus le nombre de fois où, à l’époque, un pilote a dû abandonner après avoir enclenché le mauvais rapport de boîte. Ça n’arrive plus aujourd’hui. »

«  Le pilote est devenu pour sa part moins impliqué dans le développement de la voiture parce que les ingénieurs sont justement devenus plus sophistiqués. Nous pouvons contrôler la majorité de ce qui se passe sur la voiture mais il reste néanmoins un domaine où c’est impossible : l’interaction finale entre l’homme et la machine, là où les pilotes interviennent. Il n’est pas rare qu’ils nous disent préférer une certaine configuration qui n’a pas de sens à nos yeux d’ingénieurs et il faut en tenir compte. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less