Formule 1

Symonds : Il est temps de retrouver une gouvernance forte pour la F1

Les équipes ont trop de pouvoir

Recherche

Par Olivier Ferret

31 mars 2016 - 10:17
Symonds : Il est temps de retrouver (...)

Plus les semaines passent, plus l’idée d’une refonte de la gouvernance du sport fait son chemin, avec un retour à un système moins démocratique souhaité par la plupart des acteurs de la Formule 1.

Pat Symonds, le directeur technique de Williams, admet que les équipes ont trop de pouvoir et cela empêche souvent de faire avancer les choses.

"Le problème est que les écuries sont un peu trop impliquées dans les règles. C’est comme si dans le football, les équipes avaient leur mot à dire sur la taille des buts : il faut les rétrécir si votre gardien est mauvais ou les agrandir si c’est votre attaquant qui l’est. Il ne faut pas demander l’avis aux équipes. C’est à la gouvernance de la Formule 1 de donner la direction à suivre," dit-il.

"Et si cette gouvernance est forte, la direction sera la bonne et les équipes suivront," ajoute Symonds.

Le Britannique souligne que le système a fonctionné pendant de nombreuses années mais le sport est devenu trop professionnel, au point que tout le monde cherche à protéger ses intérêts avant tout.

"Des équipes disposent maintenant d’énormes sommes d’argent et elles veulent donc telles ou telles règles. D’autres équipes sont presque inexistantes et souhaitent donc d’autres règles. Évidemment, ce sont les plus fortes qui gagnent."

La solution pour Symonds est de placer à la tête du système quelqu’un d’indépendant.

"Si vous avez quelqu’un qui n’est pas lié à une équipe, on pourrait finir alors par avoir quelque chose de mieux."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less