Suspensions avant illégales pour Lotus

Il faut les changer avant le GP d’Allemagne

Recherche

Par Camille Komaël

29 juin 2013 - 13:42
Suspensions avant illégales pour (...)

C’est Auto Motor und Sport qui a révélé l’information ce matin : les suspensions des deux Lotus de Romain Grosjean et Kimi Räikkönen seraient illégales à l’avant. Comment cela a-t-il été découvert ? Par une photo prise par McLaren.

C’est la règle 10.5.3 du règlement technique qui précise qu’il est autorisé de connecter au maximum 3 éléments de suspension pour la relier aux roues avant, or Lotus en connecte 4.

En tout, 6 éléments de suspension sont donc autorisés (3 par point d’ancrage par roue), même si on peut les articuler ou les combiner à partir d’un point pivot.

Or, depuis 2 ans Lotus connecte 4 éléments de suspension pour les relier au point d’ancrage des roues avant. Si le secret a été si bien gardé, c’est que les écopes de frein en cachent une partie. Jusqu’à ce qu’un photographe de McLaren puisse en faire une photo et découvrir la partie...

La règle n’a été introduite que l’an dernier, pour des raisons de coût.

La FIA en a été informée et laisse à Lotus jusqu’au Grand Prix d’Allemagne la semaine prochaine afin de changer cela et de se mettre en conformité avec le règlement.

Cela signifie que Lotus peut courir avec ces mêmes suspensions ce week-end, mais pas le suivant. Tout ceci n’empêche pas une autre équipe de porter réclamation après les qualifications ou la course.

Lotus a répondu qu’elle fera les modifications pour l’Allemagne et que ces modifications seront "mineures".

Info Formule 1

Photos

Vidéos