Formule 1

Sur le plan légal, la FIA n’avait pas d’autre choix que d’imposer le Halo

Mercedes a repoussé la FIA dans un coin

Recherche

Par Olivier Ferret

9 août 2017 - 14:42
Sur le plan légal, la FIA n'avait pas (...)

Mercedes a mis la FIA dans une position difficile concernant le Halo et la protection de la tête des pilotes en Formule 1, selon Christian Horner.

Ce système controversé, autant par son look que par son existence sur une monoplace dite "ouverte", sera obligatoire en 2018.

Le directeur de Red Bull Racing estime que la FIA n’avait plus le choix.

"Mercedes a sorti un jour son concept de Halo et cela a mis la FIA dans une position difficile."

"Si nous avons un grave accident maintenant et que nous n’avons pas le Halo sur la voiture, alors qu’il aurait pu sauver une vie, alors, d’un point de vue légal, il aurait été difficile pour la FIA d’argumenter le fait qu’il ne soit pas adopté alors qu’il existait."

"C’est pourquoi nous avons, chez Red Bull, développé l’Aeroscreen, pour essayer de résoudre ce problème de manière plus esthétique que ça."

"La FIA est maintenant repoussée dans un coin avec le Halo et aucune autre option."

"Mon inquiétude maintenant ? Que tout le monde soit obligé d’adopter ce genre de système, jusqu’en karting. Où s’arrêter ? Je pense qu’à un certain niveau, en tant que pilote, il faut savoir accepter les risques."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less