Steiner regrette un double abandon improbable pour Haas

Pour un stupide problème d’arrêt aux stands

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 mars 2018 - 14:25
Steiner regrette un double abandon (...)

Les espoirs de très bon résultat de Haas, dont les pilotes naviguaient aux quatrième et cinquième places, ont été douchés par un même souci de maniement du pistolet pneumatique par un mécanicien, comme le révèle le patron de Haas F1 quelques heures après la course.

La roue avant gauche de Kevin Magnussen puis celle Romain Grosjean ne se sont pas attachées et ont contraint les deux hommes à l’abandon.

"C’était une fin très décevante pour un week-end très prometteur" regrette Günther Steiner. "Nous avons eu deux problèmes lors des arrêts aux stands, les roues n’ont pas été attachées correctement et nous avons été contraints d’arrêter les voitures."

"Bien qu’on n’ait pas envie de dire cela, c’est la course. Ce sont des choses qui arrivent, même si ça ne devrait pas. C’est presque incroyable d’avoir ça en une course et sur les deux voitures, le tout en étant quatrième et cinquième. C’est très décevant."

Haas perd potentiellement 22 points et la troisième place provisoire du classement constructeurs sur ce qui n’est pourtant qu’un souci d’arrêt aux stands : "C’étaient juste des mauvais arrêts. Les écrous ont été mal serrés par un mécanicien. Nous n’avons pas pu corriger le problème à temps (pour Grosjean) et voilà, c’est ce qu’il s’est passé. On travaille sur des fenêtres de deux secondes et demie pour cela et nous n’avons pas eu de chance."

Cette double erreur humaine était improbable et Steiner rappelle qu’il n’y a eu aucun changement dans les équipes de mécaniciens chez Haas entre la saison dernière et cette nouvelle année.

"C’est incroyable, si l’on essayait d’expliquer, les gens diraient que ce n’est pas possible. Mais il semble que ça le soit et nous devons composer avec cela et faire mieux pour Bahreïn."

"C’était peu probable. Si ça se passe mal, normalement ça ne se passe pas mal dans une course où l’on est dans cette position, et pas deux fois. C’est un incident hallucinant mais nous devons garder la tête haute. Nous savons que la saison à venir sera bonne et nous devons analyser ce qu’il s’est passé afin que ça ne se reproduise pas."

"Nous ne pouvons que constater que la voiture est rapide, c’est une bonne chose, et nous devons nous concentrer sur Bahreïn en nous assurant de régler ce problème d’arrêt aux stands" conclut Steiner.

Info Formule 1

Photos

Vidéos