Formule 1

Steiner pense que Haas est victime de son succès face à la concurrence

C’est pour cela que les autres s’acharnent

Recherche

Par Olivier Ferret

14 décembre 2018 - 11:50
Steiner pense que Haas est victime (...)

L’équipe Haas a été impliquée à de nombreuses reprises dans des affaires judiciaires, ou en tous cas extra-sportives cette année. Selon Günther Steiner, le directeur de l’équipe, c’est le niveau de celle-ci qui a poussé la concurrence à s’acharner. Toujours dans le rôle de la victime, Steiner assure qu’il ne fait pas cela par plaisir et qu’il n’aime pas devoir aller auprès des commissaires.

"Je ne suis pas fier d’aller voir les commissaires et d’avoir à utiliser les avocats" assure-t-il. "Je ne suis pas fier de cela. Mais je pense que cela a à voir avec les performances, et parfois quand vous êtes une petite équipe vous devez vous battre pour vous-même. Nous devons nous battre correctement en piste."

"Nous avons été impliqués dans différentes choses mais il est certain que c’est en rapport avec le fait que nous soyons performants, à un niveau auquel personne ne s’attendait à nous voir. Cela ne nous aide pas. Mais quand vous êtes nouveau, vous devez traverser cette phase et faire votre place, c’est quelques chose de normal."

Il admet que ces affaires l’ont perturbé, et il a fait en sorte que ça ne perturbe pas le fonctionnement de son équipe.

"Nous avons été impliqués dans la moitié des affaires extra-sportives, et ce que j’essaie de faire, c’est que ça me distraies surtout moi, et je garde juste un tout petit groupe de personnes autour de moi, plutôt que d’impliquer du monde. Je n’aime pas faire autrement, ce n’est pas efficace et ça distrait du monde car plus il y a de personnes impliquées, plus ça parle et plus ce groupe grandit."

"Comme lors de la plainte déposée par Renault, nous étions quatre et c’est tout. Tout le monde était bien informé des raisons pour lesquelles nous avons agi de la sorte, juste pour que les autres gars ne soient pas distraits. J’ai juste essayé de minimiser les distractions. On sait que ça va toujours distraire tout le monde, mais on ne sait jamais à quel point."

Haas F1

expand_less