Formule 1

Steiner : Renault était désespérée pour porter plainte contre Haas

Il pense que l’équipe française devrait s’occuper de son niveau

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 octobre 2018 - 15:48

La disqualification de Romain Grosjean à Monza était due à une plainte de Renault suite à la course en Italie, où le fond plat de la VF18 du Français n’était pas conforme.

Selon Günther Steiner, le patron de Haas, c’était une tentative désespérée de Renault pour grappiller des points sur son équipe après avoir remarqué le très bon niveau de celle-ci.

"Je vois juste que leur performance a baissé" dit Steiner. "Je suis sûr qu’ils savent qu’ils ont perdu en performance et qu’ils ne se sont pas aidés eux-mêmes, de sorte qu’ils n’ont personne à blâmer. Évidemment, si Nico Hülkenberg n’est pas satisfait, il a pu l’exprimer, et s’ils se sont trompés encore plus, c’est bon pour nous."

Et c’est selon lui ce qui a poussé le Losange à porter plainte contre Haas en Italie : "Je ne suis pas contre, mais on pouvait voir qu’ils étaient un peu désespérés quand ils ont protesté contre nous à Monza. Ils essaieront tout ce qu’ils peuvent faire au lieu de se concentrer sur eux-mêmes pour progresser."

L’affaire sera jugée début novembre, et la confirmation de la disqualification devrait probablement être entérinée.

"Nous retournons tous au Royaume-Uni juste après le Mexique, puis nous avons trois jours pour nous préparer et y aller. Je rentre du Mexique directement au Royaume-Uni avec tous les autres et on s’en occupe."

expand_less