Formule 1

Spa, première course 2014 plus rapide que 2013

Quelques explications toutefois...

Recherche

Par Olivier Ferret

29 août 2014 - 10:39
Spa, première course 2014 plus (...)

Les directeurs techniques des équipes de F1 prédisaient à l’intersaison un développement rapide des Formule 1 de 2014, qui étaient alors de 3 à 4 secondes plus lentes au tour que les F1 de 2013.

Plus lourdes et dotées de moins d’appuis aérodynamiques, les F1 de 2014, dotées de V6 turbo hybrides, auront mis 12 courses à être enfin plus rapides que les F1 de 2013, aux V8 atmosphériques.

En effet en Belgique, pour la première fois de la saison, le meilleur tour en course (signé par Nico Rosberg) a été plus rapide que celui de 2013, de deux dixièmes exactement. Et si Mercedes avait pu évoluer normalement en tête de la course (sans collision...), le temps de course aurait été inférieur, selon les prévisions, de 30 secondes environ à celui de l’an dernier.

Plusieurs raisons expliquent cette première : Spa est un circuit où l’appui aérodynamique joue un rôle moindre (non limitant). Et sur un circuit où la vitesse de pointe compte beaucoup, les V6 turbo hybrides se sont révélés être plus rapides de 20 à 25 km/h que les V8. Enfin, Pirelli a apporté des gommes un plus tendres cette année que l’an passé, ce qui a minimisé les déficits dans les virages.

Que va-t-il se passer ensuite ? Monza devrait être bien plus rapide qu’en 2013 selon les prévisions. L’aérodynamique y est encore moins importante qu’à Spa. Mais ensuite, il sera difficile pour les F1 de 2014 d’avoir un rythme similaire à celles de 2013 sur des tracés comme ceux de Singapour ou Suzuka.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less