Formule 1

Soulagé par sa performance au Japon, Bottas a repris confiance

En route vers Austin

Recherche

Par A. Combralier

11 octobre 2017 - 14:20
Soulagé par sa performance au Japon, (...)

A Singapour comme à Sepang, Valtteri Bottas a souffert dans sa Mercedes ; il n’est jamais parvenu à se mettre au niveau de Lewis Hamilton. Pour autant, à Suzuka, après avoir été bousculé dans les médias par Toto Wolff ou Niki Lauda, le Finlandais a retrouvé de la performance, en revenant au pied du podium après être parti 7e.

« Lors de ces derniers week-ends, j’ai beaucoup appris » confie l’ancien pilote Williams. « Je pense que j’ai réussi à mieux performer ce week-end, à Suzuka, j’ai pu contrôler les problèmes que j’avais rencontrés auparavant. Je pense que ma performance était meilleure. »

« Sur cette piste, normalement, ce peut être très difficile de gérer les pneus et la chaleur, et régler la voiture peut être aussi délicat. Ce week-end était convenable pour moi, dans tous les domaines. Sans la pénalité sur la grille, j’aurais été en bonne position ».

« En termes de rythme, c’était une course solide pour moi, en particulier lors du second relais. Mon rythme était bon et j’ai signé le meilleur tour en course, donc définitivement, je me sens mieux après cette course. J’ai hâte d’être à Austin. »

Valtteri Bottas aurait-il lui aussi réussi à dompter sa diva ?

« Définitivement, le ressenti dans la voiture est meilleur. Bien sûr, il n’était pas si facile d’aborder ce week-end après avoir rencontré tant de difficultés, mais j’ai juste essayé d’appuyer sur le bouton ‘reset’, et d’approcher normalement le week-end. J’ai eu parfois un rythme vraiment bon à Suzuka, et ce grâce au soutien de l’équipe. Maintenant, je me sens beaucoup plus en confiance qu’après Sepang. »

A Suzuka, néanmoins, Valtteri Bottas s’est vu rappeler par Mercedes qu’il était avant tout le second de Lewis Hamilton. Le Finlandais a dû laisser passer sans ménagement son coéquipier (qui était sur une stratégie différente) en piste dimanche. Y a-t-il consenti facilement ?

« Pour moi, il n’y avait pas beaucoup de discussion. Peut-être qu’en interne, on en a plus discuté. Ils m’ont juste dit de le faire, vraiment, et j’ai compris où ils voulaient en venir – j’ai totalement compris la situation. Sans notre pénalité sur la grille, nous n’aurions pas été dans cette situation. »

« Bien sûr, ce n’était pas l’idéal pour Lewis comme pour moi – il a perdu du temps et je pense que j’ai perdu quelques secondes aussi à ce moment, ce qui m’aurait grandement aidé à la fin de la course. Donc bien sûr, nous allons regarder chaque point pour savoir si l’on aurait pu mieux faire lors de cette manœuvre. Mais j’ai compris la situation. »

expand_less