Formule 1

Smedley veut connaître la raison des problèmes de Massa

Durant le Grand Prix d’Espagne

Recherche

Par

13 mai 2014 - 15:35
Smedley veut connaître la raison des (...)

Rob Smedley, le directeur de la performance véhicule de Williams, a demandé à son équipe de trouver la raison pour laquelle la monoplace de Felipe Massa a souffert d’une dégradation très importante de ses pneus durant le Grand Prix d’Espagne.

Le pilote brésilien, parti depuis la neuvième place sur la grille de départ, a connu une couse difficile avec une forte dégradation de ses pneus : là où son coéquipier Valtteri Bottas n’a dû faire que deux arrêts - avec à l’arrivée la cinquième place, Massa a dû s’arrêter trois fois. Perdant de nombreuses places dans cette affaire, il a dû se contenter de la treizième place.

« Nous sommes venus à Barcelone voir comment fonctionnaient les évolutions, au final avec succès : sur une piste qui demande des appuis et qui est très difficile pour les pneus, les appuis ne sont pas uniquement nécessaires en qualifications mais aussi en course, lorsqu’il faut s’occuper des pneumatiques et réduire la dégradation », explique Smedley.

« La voiture a très bien fonctionné, elle était la troisième plus rapide donc nous sommes très heureux. Nous avons toutefois perdu des points avec Felipe et nous devons étudier cela : c’est une priorité pour le groupe des opérations que de savoir ce qu’il s’est passé d’anormal durant sa course et de résoudre cela pour être performants à Monaco. »

Les problèmes sur la voiture de Massa ne sont pas encore connus, mais l’équipe va chercher à en connaître la cause.

« Felipe était rapide sur un tour ce week-end, je pense qu’il l’était un peu plus que Valtteri. L’écart s’est réduit en qualifications et peut-être que Felipe aurait été un dixième devant mais il a souffert de la dégradation, bien plus que Valtteri. Je ne peux pas vraiment donner plus d’informations à ce sujet car si je savais ce qui n’allait pas, nous l’aurions résolu durant la course », ajoute-t-il.

« Il nous faut analyser et voir exactement ce qu’il s’est passé, faire appel à tous les niveaux de compétences que nous avons et comprendre comment une voiture a pu mieux gérer ses pneus et aller plus loin quand celle de Massa a dû faire trois arrêts pour diverses raisons tactiques, pas seulement pour la dégradation des pneus, avec un manque d’adhérence et des pneus qui se dégradent bien plus. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less