Formule 1

Sirotkin n’exclut pas un rôle de 3e pilote mais...

... il lui faut des chances de redevenir titulaire

Recherche

Par Olivier Ferret

23 novembre 2018 - 08:33

Sergey Sirotkin avait reconnu ce matin sa déception, à l’annonce de la titularisation de Robert Kubica à sa place chez Williams.

Le Russe avait exclu il y a quelques jours d’être le 3e pilote de Grove, mais il n’écarte plus aujourd’hui cette possibilité. Il assure toutefois avoir aussi d’autres options pour continuer à courir ailleurs qu’en F1.

"Si on me propose d’être 3e pilote, je pense que je peux y réfléchir quand même parce que j’ai dédié une grande partie de mes journées et parfois de mes nuits à l’amélioration de cette équipe. Je suis évidemment déçu de ne pas bénéficier en 2019 de tout ce travail," dit-il.

"J’ai toutefois d’autres options, quelques propositions pour courir dans d’autres catégories. Ce sera ma priorité. Mais s’il y a une chance que rester 3e pilote débouche sur de vrais espoirs de redevenir titulaire, alors j’y réfléchirai."

Siroktin pense évidemment à une clause qui mettrait Robert Kubica sur la touche si le Polonais n’est pas en mesure d’effectuer une saison complète correctement à cause des limites de son bras droit.

Quoi qu’il arrive, le Russe admet ne pas être surpris.

"Nous savions plus ou moins depuis la semaine dernière ce qui allait se passer. J’ai encore du mal à le croire, c’est très dur à encaisser pour moi, mais oui, c’était attendu. J’ai eu des discussions avec mon sponsor, SMP, et il était évident qu’il ne souhaitait plus payer pour ces performances. On aurait pu pousser un peu les discussions mais cela n’en valait pas le coup."

Claire Williams a annoncé de son côté que le 3e pilote de l’équipe serait annoncé la semaine prochaine. Il pourrait s’agir d’Esteban Ocon, qui aurait aussi un rôle de réserviste de luxe pour Mercedes et/ou Racing Point Force India.

Sirotkin conclut sur le fait qu’il ne regrette rien.

"C’est pour ça que je suis triste : je pense, honnêtement, que j’ai fait du bon travail. Bien sûr, à certaines occasions, j’aurais pu piloter un peu mieux. Dans la vie rien n’est jamais parfait. Mais je pense que je méritais de conserver mon baquet, j’aurais pu faire beaucoup, beaucoup plus avec une voiture plus compétitive, lors d’une 2e saison."

expand_less