Formule 1

Sergio Pérez a une bonne réputation auprès des directeurs d’équipes

Ses résultats ne passent pas inaperçus

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 octobre 2018 - 16:41
Sergio Pérez a une bonne réputation (...)

Sergio Pérez dispute ce week-end son Grand Prix à domicile, l’occasion pour les patrons d’écurie de dire ce qu’ils pensent du Mexicain. Pour Otmar Szafnauer, son directeur chez Racing Point Force India, l’atout principal du pilote est une évidence.

"Son équipe !" plaisante-t-il. "Je plaisante. Peut-être que je peux parler en dernier parce que je pense que je le connais mieux. Ce serait bien d’entendre ce qu’ils ont à dire."

"Ils", ce sont les autres directeurs d’équipe. Franz Tost, à la tête de Toro Rosso, ne tarit pas d’éloge envers Checo Pérez : "Sa vitesse naturelle, son habileté en course, surtout en ce qui concerne la gestion des pneus. C’est vraiment ça son point fort."

Günther Steiner le tient en estime mais ne saurait pas dire quelles sont ses forces et ses faiblesses : "Je dirais juste que c’est juste un bon pilote. Je ne sais pas... Otmar en sait certainement plus à son sujet, mais je pense qu’il est très respecté en Formule 1, qu’il y est bien installé et qu’il mérite une place en Formule 1. C’est mon opinion sur lui."

Pour Fred Vasseur, il est difficile de juger ses propres pilotes, et donc quasiment impossible de porter un jugement sur ceux des autres : "Vous savez qu’il est difficile d’avoir une image claire de nos propres pilotes, de savoir exactement ce qu’ils font de la bonne manière, où ils font des erreurs, et je n’aurai pas la capacité de porter un jugement sur Checo. Même si vous regardez les dernières années depuis qu’il court, il est très constant, il est toujours là. C’est sûr qu’il est très bon, mais il est très difficile d’avoir une image claire de l’extérieur."

Le mot final revient donc à son directeur, Szafnauer, qui donne le point fort principal de Pérez : "En dehors de son équipe, il a une multitude de qualités en tant que pilote de course, mais si je dois en choisir une, c’est sa gestion de la course, le dimanche, qui est remarquable."

expand_less