Formule 1

Sepang, L3 : Raikkonen au top, soucis pour Vettel

La Scuderia entre joie et larmes

Recherche

Par D. Thys

30 septembre 2017 - 09:04
Sepang, L3 : Raikkonen au top, (...)

Le ciel est très nuageux, mais il ne pleut pas au moment de donner le départ de la troisième et dernière séance d’essais libres du Grand Prix de Malaisie, quinzième manche du championnat 2017 de F1.

Les premiers pilotes s’élancent dès l’ouverture de la piste et c’est Pierre Gasly qui signe le premier chrono de la journée en 1’37"083. Le Français se plaint d’une monoplace instable. Son équipe lui dit qu’elle a une solution et qu’il doit rentrer pour modifier ses réglages.

Ils sont ensuite deux pilotes à se relayer en tête du classement : Raikkonen (1’32"665) et Hamilton (1’32"650 et 1’32"539). Ce dernier semble avoir trouvé une solution à ses problèmes d’hier. Il reste 40 minutes avant le drapeau à damier.

Quelques instants plus tard, Sebastian Vettel rentre dans son stand, sort de sa voiture et jette son Hans dans un grand geste de fureur. On ne connaît pas encore la raison de cette fureur, mais on commence à soupçonner un problème sur son moteur. Même type de soucis sur le moteur Ferrari de la Haas de Kevin Magnussen qui rejoint son stand au ralenti.

Finalement, la Scuderia affirme qu’il s’agissait d’une fausse alerte sur la voiture de Vettel. Un problème de capteurs…

C’est à la mi-séance que Daniel Ricciardo prend la tête du classement en 1’32"091. Valtteri Bottas prend la deuxième place (1’32"329) devant son équipier Lewis Hamilton (1’32"539).

Quelques instants plus tard, Kimi Raikkonen améliore sn chrono (1’31"880) et s’installe en tête du classement. Sebastian Vettel prend la deuxième place en 1’32"042. Les Ferrari confirment leur statut de favorites pour les deux places de la première ligne de la grille de départ.

Malheureusement pour Ferrari la monoplace de Sebastian Vettel rentre au ralenti dans son stand en toute fin de séance. La fausse alerte se transforme peut-être en vrai problème. C’est d’ailleurs la Scuderia qui lui a demandé de ralentir et de rentrer…

En vue du drapeau à damier, Verstappen (au ralenti) et Palmer se mélangent les roues et cela coûte une crevaison au Néerlandais et un aileron avant au Britannique. Cela aurait pu se terminer bien plus mal.

Pos.PiloteEquipeTempsTours
01 Kimi Raikkonen Ferrari 1:31.880 19
02 Sebastian Vettel Ferrari 1:32.042 14
03 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:32.091 16
04 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:32.329 24
05 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:32.539 20
06 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:32.579 17
07 Sergio Pérez Force India Mercedes 1:33.209 20
08 Felipe Massa Williams Mercedes 1:33.240 20
09 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:33.290 21
10 Stoffel Vandoorne McLaren Honda 1:33.321 16
11 Fernando Alonso McLaren Honda 1:33.530 17
12 Lance Stroll Williams Mercedes 1:33.538 21
13 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:33.787 10
14 Nico Hulkenberg Renault F1 1:33.871 14
15 Carlos Sainz Toro Rosso Renault 1:33.924 22
16 Pierre Gasly Toro Rosso Renault 1:34.206 24
17 Jolyon Palmer Renault F1 1:34.475 12
18 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:34.914 19
19 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:34.936 19
20 Pascal Wehrlein Sauber Ferrari 1:35.054 19
expand_less