Formule 1

Sauber relativise le départ de James Key

Les relations n’étaient pas bonnes

Recherche

Par Olivier Ferret

6 février 2012 - 13:01
Sauber relativise le départ de James (...)

Sauber a perdu son directeur technique James Key, une annonce faite vendredi juste avant le lancement de la Sauber C31. L’équipe suisse relativise ce départ, qui était apparemment inéluctable.

"Les relations n’allaient pas depuis un bout de temps donc vous commencez bien sûr à réfléchir à ce qu’on peut faire," explique Monisha Kaltenborn à Jerez, lors de la présentation de la voiture. "Les gens en charge de la performance étaient déjà là avant donc nous ne pensons pas que cela va nous déstabiliser. La voiture est prête et la feuille de route tracée."

Le bras droit de Peter Sauber n’a pas voulu s’étendre sur les raisons de cet échec. "James n’est pas là, je ne vais pas me prononcer sur le sujet si ce n’est de dire que des deux côtés nous sentions que cela ne marchait pas comme on le souhaitait. Son départ est le résultat de cette situation. Il est arrivé que nous passions d’une équipe d’usine (avec BMW) à une équipe indépendante à nouveau et sa contribution a été de grande valeur. Nous le remercions pour cela et nous avons maintenant une structure dans laquelle nous avons confiance. C’est la bonne pour aller de l’avant, c’est pour le long terme."

Kaltenborn a démenti que le non remplacement de Key était imputable à un manque de budget. La Sauber C31 est apparue assez vierge de sponsors ce matin. "Nous négocions avec des partenaires, je suis assez confiante que la livrée sera différente d’ici Melbourne. Mais la décision de ne pas remplacer James n’est pas liée à cela. C’est un choix, comme je l’ai dit. Pour être claire et ouverte, cela fait 20 ans que notre team manque de budget. Quand on sera devant, c’est là que nous aurons le budget suffisant."

expand_less