Formule 1

Sauber : Kaltenborn encouragée par les nouveaux propriétaires

Ils semblent se soucier des petites équipes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 janvier 2017 - 09:45
Sauber : Kaltenborn encouragée par (...)

La Formule 1 est en train de vivre l’un des plus gros chambardements de son histoire, entre les nouvelles règles imposées et le changement de propriétaires et de dirigeants. Beaucoup d’espoirs sont placés en cette renaissance pour rendre à la discipline son lustre d’antan, qu’on lui reproche souvent d’avoir perdu, et les dirigeants d’équipes voient cette nouvelle période comme une nouvelle possibilité d’aider notamment les petites structures avec l’idée renouvelée d’un budget plafonné.

« Nous sommes heureux de cette première tendance car nous y voyons une belle opportunité » a déclaré Monisha Kaltenborn, patronne de Sauber. « Notre sport fait face à plusieurs défis. Il est un produit commercial fantastique, une plateforme de promotion excellente, mais nous n’avons pas un rapport idéal avec les fans et nous avons moins de spectateurs. Tout ceci est également le résultat de la diffusion sur la télévision payante, mais l’intérêt global n’est pas aussi élevé qu’il l’était par le passé. Nous voyons également cela sur les circuits et c’est triste. Les décisions ont parfois été erratiques et les gens ne comprennent pas toujours tout au règlement, ce sont des choses à revoir ».

« Il y a un pan complet de l’aspect promotionnel que nous n’avons pas encore exploité, notamment sur le numérique. Les gens qui arrivent sont des experts dans ce domaine et ils l’ont exploré avec succès, et nous avons de grands espoirs pour que la perception de notre discipline et le rapport avec nos fans changent. Il y aura également des choses à revoir en interne, notamment le problème que Force India et nous avons soulevé sur les privilèges accordés à certaines équipes, que ce soit en termes de finances ou de pouvoir de décision ».

« Il est essentiel d’y parvenir car si la compétition est serrée, la perception de notre sport est changée, et les commentaires faits par les nouveaux dirigeants sont très encourageants, surtout pour les petites équipes. Ils veulent jeter un œil aux coûts et discuter leur limitation. Ils veulent d’abord faire une étude de notre discipline, voir ce qu’il lui manque et ensuite certainement investir pour combler ces manques ».

Le groupe stratégie de la F1 comporte les plus grosses équipes parmi ses décisionnaires et Chase Carey, désormais PDG de la Formule 1, tient à rétablir l’intérêt donné aux petites structures qui composent le plateau et à leur redonner un rôle essentiel dans le processus de décision.

« Ils nous ont contacté, ce qui montre une manière différente de gérer la F1. C’est bien de sentir que nous sommes tous du même côté et que ce n’est pas un match entre les équipes et les propriétaires des droits commerciaux. Ils se sont juste présentés et nous ont donné une première direction qu’ils veulent emprunter. Cela a souligné notre position et c’est génial d’avoir une telle chance qui s’offre à nous ».

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less