Formule 1

Sassi était bon mais pas irremplaçable selon Marchionne

Un changement en interne qui n’est pas exceptionnel

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 décembre 2017 - 12:40
Sassi était bon mais pas irremplaçable

Lorenzo Sassi a quitté la tête du département moteur de Ferrari pour rejoindre Mercedes. Considéré comme l’un des piliers de la Scuderia, Sassi était proche de Sergio Marchionne, mais ce dernier réfute avoir encensé son ancien employé.

"Je ne sais pas qui a affirmé que Sassi est un phénomène, parce que je ne me rappelle pas l’avoir dit" déclare Marchionne. "Sassi est très compétent en ce qui concerne les moteurs. Il a grandi chez Ferrari et il a fait partie de l’équipe pendant longtemps."

La fiabilité remise en cause en fin de saison aurait été la raison pour laquelle Lorenzo Sassi a été viré de chez Ferrari. La Scuderia voulait le replacer en interne et aurait pris cette décision à la suite de nombreuses casses mécaniques sur le banc d’essai.

"Je confirme qu’il y a eu des problèmes pour le moteur sur le banc et que nous n’avons pas réussi à bien terminer 2017 à cause de cela. Mais ce problème n’est pas dû qu’à Sassi, mais à toute l’équipe, puisque Binotto faisait aussi partie de cette équipe".

"Quand nous avons analysé le problème des casses, nous nous sommes rendus compte que nous devions faire un changement dans la structure pour éviter qu’elles ne se répètent, mais les résultats n’ont pas été aussi bons que prévu".

Retiré du projet Formule 1, Sassi aurait pu retourner en GT avec la marque au cheval cabré, mais n’a pas voulu faire un pas en arrière et a préféré quitter la Scuderia pour rejoindre Mercedes.

"L’intention était de replacer Sassi en GT parce qu’il venait de là, mais il a décidé de continuer sa carrière ailleurs. Je l’aurais volontiers repris dans le département performance du groupe Fiat pour le faire travailler sur les moteurs Maserati et Alfa".

"Cela reste un changement normal au sein de l’équipe. Nous avons tâché de gérer le problème Sassi d’une manière tranquille, en tâchant de le convaincre de rester chez Ferrari, mais il voulait continuer à travailler en F1. C’est pour cela qu’il a eu l’idée d’aller chez Mercedes".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less