Formule 1

Sam Michael : Des failles dans le règlement 2014

Inévitablement...

Recherche

Par Olivier Ferret

29 décembre 2013 - 14:52
Sam Michael : Des failles dans le (...)

Sam Michael, le directeur sportif de McLaren, révèle qu’il y aura des failles dans le nouveau règlement technique de la saison 2014. Sans dévoiler évidemment celles éventuellement découvertes par son équipe, l’Australien pense que les innovations seront à chercher du côté de l’avant des nouvelles F1.

"Inévitablement, il y aura des failles. Lors des réunions des différents groupes de travail techniques et des réunions avec la FIA, nous essayons de tout cadrer pour atteindre les objectifs demandés. Mais il ne faut pas oublier qu’il y a plus de 500 personnes dans chaque équipe de F1 et leur travail c’est de trouver les failles. Inévitablement il y en aura quelques une qui seront découvertes."

Selon Sam Michael, hormis les nouveaux moteurs et leurs systèmes de récupération d’énergie associés, les failles seront à trouver du côté des grosses nouveautés du règlement concernant l’aérodynamique. A commencer par la partie avant, qui change énormément.

"L’aileron avant est réduit de 75 millimètres de chaque côté. Cela va complètement changer le flux aérodynamique des voitures autour des pneus avant et du reste de la voiture mais aussi sous la voiture, avec un effet massif sur l’alimentation du diffuseur à l’arrière. De nouvelles solutions devront être trouvées pour réduire la perte d’appuis."

"Tout cela sera à combiner avec le nez à l’avant, qui sera beaucoup plus bas, afin d’accroitre la sécurité des pilotes en cas d’impact latéral d’une voiture sur une autre," ajoute-t-il.

"L’avant change énormément et donne donc beaucoup de travail aux ingénieurs. A l’arrière, nous ne devrions plus pouvoir jouer avec les échappements soufflés puisqu’il n’y aura plus qu’une sortie, au milieu de la voiture et qui débouchera bien au-delà de l’axe des roues arrières."

"Enfin la zone dédiée à l’aileron arrière change puisqu’il n’y a plus d’aile inférieure. En haut, l’espace dédié à l’aileron est réduit de 2 centimètres en hauteur, nous aurons donc moins d’appuis, en relation avec l’aileron avant réduit. En théorie..." conclut Sam Michael.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less