Formule 1

Sakhir : réactions après les premiers essais libres

Tout ce qu’il faut savoir...

Recherche

Par D. Thys

20 avril 2012 - 16:10
Sakhir : réactions après les premiers (...)

Force India Mercedes

Paul di Resta - pas de chrono en L2 : "La piste était très sale ce matin, mais nous avons immédiatement commencé notre programme. Nous avons notamment travaillé sur les réglages, le contrôle du refroidissement et l’évaluation des deux types de pneumatiques. Nos réglages de base n’étaient pas trop mauvais, mais notre objectif demain sera d’améliorer le comportement de la voiture dans les virages lents."

Nico Hulkenberg - pas de chrono en L2 : "Notre approche de la première séance d’essais libres était différente aujourd’hui, car nous voulions tester les trois types de pneumatiques afin d’avoir toutes les données nécessaires pour la course. La séance s’est bien déroulée. La voiture était bonne dès sa première sortie des stands, mais il nous faudra encore peaufiner ses réglages demain matin."

Caterham Renault

Vitaly Petrov - 1’35"913 - P16 : "Ce fut une bonne journée pour nous. Nous avons bouclé un bon nombre de tours dans les deux séances et j’étais satisfait de la voiture durant toute la journée. Ce sera dur pour les pneus dimanche en course, avec les deux mélanges. Nous sommes toutefois assez performants avec les gommes tendres. Nous allons changer certaines choses d’ici demain pour mieux utiliser les pneus durs et je pense donc que cela se passera bien. Il est certain que la dégradation des pneumatiques sera très importante ce dimanche et je pense donc qu’il y aura de nombreux arrêts au stand."

Heikki Kovalainen - 1’35"968 - P17 : "Nous avons beaucoup roulé et nous avons donc récolté une grande quantité de données, ce qui est une bonne chose pour nous. Ce matin, la piste n’était pas aussi poussiéreuse que nous le redoutions et le niveau d’adhérence n’était donc pas trop mauvais. Grâce à ça, nous avons pu correctement évaluer le niveau de dégradation des pneus durs ce matin et nous avons immédiatement constaté que ce sera un point crucial ce dimanche en course. La dégradation des pneus arrière est un domaine que nous devrons particulièrement tenir à l’oeil, mais je crois que tout le monde est logé à la même enseigne."

Sauber Ferrari

Kamui Kobayashi - 1’34"411 - P7 : "Nous n’avons eu aucun incident technique, mais nous avons eu du mal avec les températures des pneus. Nos chronos en pneus tendres n’ont pas l’air trop mauvais, mais il nous reste encore beaucoup à faire pour préparer la qualification. Nous devons encore plus progresser sur notre rythme lors des longs relais avec les deux types de pneus. Nous allons maintenant analyser les données afin de découvrir où nous pourrons faire mieux demain."

Sergio Perez - 1’34"893 - P10 : "Ce fut une journée très positive pour moi. Je suis très content du travail accompli aujourd’hui. Nous avons beaucoup appris. Nous avons travaillé avec succès sur la dégradation des pneus arrière, car c’est quelque chose qui pose problème à tout le monde. Il faut encore que nous améliorions les réglages pour la qualification, mais je suis très confiant pour demain."

Mercedes

Nico Rosberg - 1’32"816 - P1 : "Voilà un bon début à ce week-end bien que nous savons que cela ne compte pas vraiment d’être le plus rapide aujourd’hui. Le plus important pour nous sera maintenant d’améliorer notre rythme de course. A l’heure actuelle, il ne semble pas trop mauvais, mais nous devons encore analyser où nous sommes dans la hiérarchie avec beaucoup d’essence à bord et en tirer les conclusions nécessaires. Les conditions sont difficiles ici et ce sera dur pour les pneus dimanche en course."

Michael Schumacher - 1’33"862 - P5 : "Nous avons bien commencé le week-end. Notre rythme sur les longs relais est satisfaisant et l’on peut dire la même chose de nos chronos. Je n’ai pas été en mesure de bien terminer mon tour le plus rapide à cause du trafic. Nous verrons comment cela se passera demain et dimanche, car les pneus s’usent très rapidement. On est vraiment à la limite avec eux et ce sera notre problème principal. Nous verrons bien ce que nous pourrons faire à ce sujet, mais je dois quand même dire que ce week-end ne commence pas trop mal pour nous."

Toro Rosso Ferrari

Daniel Ricciardo - 1’34"895 - P11 : "Ce qui est le plus important, c’est que nous avons progressé tout au long de la journée et c’est une bonne chose, car cela ne s’était pas trop bien passé ce matin. Nous n’arrivions pas à bien faire fonctionner nos pneus. Les roues patinaient avec les pneus durs, ce qui les faisait surchauffer et de ce fait, nous perdions en adhérence. Nous savions ce qu’il fallait faire, mais cela n’a pas fonctionné en piste. Cela s’est mieux passé cet après-midi et cela s’est vérifié avec notre progression dans le classement. Ce qui est plus important encore, c’est que j’ai de bonnes sensations au volant de la voiture. J’ai encore remarqué que les pneus tendres étaient ceux qui convenaient le mieux à ces hautes températures. Ceci étant dit, je ne pense pas que quelqu’un arrivera à faire la course de dimanche avec un seul arrêt. Surveiller la dégradation des pneus arrière est notre priorité."

Jean-Eric Vergne - 1’35"229 - P14 : "Mes mécaniciens et moi avons eu beaucoup de travail aujourd’hui. Nous avons roulé ce matin avec la voiture dans son ancienne configuration, celle que j’avais en course à Shanghai, alors que Daniel roulait avec la dernière évolution. La sienne fonctionnait mieux et cet après-midi je roulais donc avec la même version que lui. Grâce à ça nous avons bien progressé, même s’il nous reste encore des progrès à faire d’ici demain. Les pneus surchauffent facilement et ce sera l’une des clés de la course de dimanche."

HRT Cosworth

Pedro de la Rosa - 1’37"812 - P21 : "Je crois que nous pouvons dire que nous avons atteint nos objectifs aujourd’hui et cela consistait à vérifier les modifications sur le refroidissement de la voiture et cela fonctionne très bien. Cela nous rassure, car cela signifie que nous pourrons aborder la suite de ce week-end avec certaines garanties. Ceci étant dit, nous avons souffert d’une forte dégradation des pneus arrière, mais je crois que c’est le cas de tous nos concurrents. Nous avons travaillé sur les longs relais avec les deux types de pneus et avec Narain, nous nous sommes partagé le boulot : lui était en gomme dure et moi j’utilisais les tendres."

Narain Karthikeyan - 1’39"649 - P22 : "Nous avons testé différentes solutions pour économiser nos pneus, car il fait très chaud ici et ils se dégradent très vite. Nous avons travaillé là-dessus durant les deux séances. Nous avons aussi surveillé le refroidissement de la voiture, mais cela semble bien se passer à ce niveau. Demain, nous allons changer certaines choses sur la voiture afin de l’adapter aux conditions de course."

Red Bull Renault

Mark Webber - 1’33"262 - P2 : "Ce n’était pas facile aujourd’hui en piste. Je crois que le comportement des pneus a un peu surpris tout le monde, car ils perdaient de leur efficacité très rapidement. Mais c’est la même chose pour tout le monde. Il y a quelques voitures très rapides ici, mais bien sûr, nous ne savons pas avec quelle quantité d’essence elles roulaient. Les pneus joueront un rôle crucial dimanche en course."

Sebastian Vettel - 1’33"525 - P3 : "Nous avons beaucoup roulé aujourd’hui. Pour ce qui concerne les réglages, je crois que nous avons les réponses aux questions que nous nous posions en Chine et cela nous aide bien ici. Il faut maintenant que nous examinions notre place dans la hiérarchie. Il fait très chaud ici et cela fait donc souffrir les pneus, mais c’est pareil pour tout le monde. Je crois que nous ne sommes pas les favoris ce week-end, mais nous nous concentrons sur notre propre travail en essayant de faire le maximum. Nous avons fait un pas en avant, mais nous verrons demain comment cela se passera."

McLaren Mercedes

Lewis Hamilton - 1’33"747 - P4 : "Economiser ses pneus ce week-end sera notre principal défi à relever. La piste est extrêmement chaude et la quantité d’énergie qui passe dans les pneus lors des freinages est incroyable. Les températures montent tellement haut que c’est comme si on pilotait sur une patinoire. La dégradation des pneumatiques sera un problème crucial pour tout le monde et ce sera la clé de ce week-end. La direction du vent a aussi joué un grand rôle aujourd’hui. Dans le virage 4, j’avais un vent de face et puis un vent arrière et puis de côté. Cela fait vraiment une grande différence. J’ai signé mon meilleur chrono une demi-heure après Nico (Rosberg) et à ce moment-là, le vent était très différent."

Jenson Button - 1’34"246 - P6 : "Ce fut une journée intéressante. J’ai passé mon temps à essayer de bien équilibrer ma voiture avec les deux types de pneumatiques. La voiture réagit très différemment par rapport aux trois premières courses. Peut-être avons-nous été trop loin dans la modification de nos réglages et nous devrons probablement revenir en arrière. J’ai toutefois bon espoir de trouver des solutions d’ici demain. Mes chronos n’ont jamais semblé extraordinaires aujourd’hui. Sur un tour, les Mercedes et les Red Bull sont très rapides. Nous sommes assez loin des meilleurs pour l’instant, mais je ne crois pas que la situation sera la même en course."

Marusia Cosworth

Timo Glock - 1’36"587 - P19 : "Ce fut une journée très difficile, surtout la séance de cet après-midi. Ce matin nous avons suivi notre programme habituel. Nous avons surveillé le fonctionnement des nouvelles pièces afin d’aller de l’avant. Nous avons beaucoup travaillé sur l’aérodynamique et je crois que nous avons récolté de bonnes données sur la voiture, mais c’était plutôt de la recherche plutôt que du travail spécifique pour ce week-end. La séance de cet après-midi a été difficile avec les pneus. Ils s’usaient très vite et cela affectait l’équilibre de du train arrière lors des longs relais. La voiture est encore difficile à piloter pour l’instant et nous devons donc trouver une solution. Ce n’est donc pas la meilleure façon de commencer un week-end, nous avons déjà eu de meilleurs vendredis."

Charles Pic - 1’37"803 - P20 : "Aujourd’hui je me suis concentré sur la préparation de la course. J’ai évalué les pneus, notamment leur dégradation, et j’ai aussi travaillé sur les freins. Nous nous sommes partagé le programme et grâce à ça, nous avons une grande quantité de données à analyser ce soir. Je crois que tout le monde est confronté aux mêmes difficultés que nous."

Williams Renault

Pastor Maldonado - 1’35"459 - P15 : "Cette journée a été très chargée, mais nous sommes arrivés au bout de notre programme. Nous nous sommes surtout concentrés sur notre rythme en course et je suis assez satisfait de la voiture qui semble très constante. Je suis impatient de participer à la qualification de demain."

Bruno Senna - 1’36"169 - P18 : "Ce fut une journée difficile à cause des conditions de piste. Nous avons trouvé une bonne direction de travail. Notre rythme sur les longs relais était assez constant. Il faut maintenant que nous trouvions les meilleurs réglages pour la course."

Lotus Renault

Romain Grosjean - 1’34"615 - P9 : "Cette saison nous sommes passés par la fraîcheur de Melbourne avant d’affronter la chaleur de Malaisie et puis nous sommes allé en Chine où il ne faisait pas très chaud et nous voila de retour sous la fournaise ici à Bahreïn. Ces variations de température compliquent la vie de l’équipe lorsqu’il faut travailler sur les réglages de la voiture. Nous passons donc beaucoup de temps à adapter ces réglages. Nous avons désormais une bonne idée du comportement de la voiture et j’espère que cela nous permettra de signer une belle performance demain en qualification. Nous avons bien progressé par rapport aux premiers essais libres en Chine et je me sens en confiance sur les longs relais. Demain nous allons faire le maximum pour être compétitifs sur un tour aussi."

Kimi Raikkonen - 1’35"183 - P13 : "Les pneus tendres étaient les plus efficaces aujourd’hui, mais nous devons encore travailler sur le meilleur choix à faire sur la durée d’un relais. Il est trop tôt pour en tirer des conclusions, il nous faudra d’abord analyser les données. Pour l’instant, on ne peut pas dire que la différence entre les deux types de pneumatiques soit comme le jour et la nuit. Les conditions de piste étaient étonnamment bonnes dès la séance de ce matin et cela n’a pas franchement changé cet après-midi. Espérons que le vent ne se lève pas ce soir et qu’il emporte du sable sur la piste. La dégradation des pneumatiques est intéressante. En tant que pilote, il y a des choses que l’on peut faire pour minimiser cela, mais on peut en faire plus en modifiant les réglages. J’espère que nous trouverons une bonne solution."

Ferrari

Fernando Alonso - 1’34"449 - P8 : "Habituellement cela se passe généralement bien pour moi ici, car c’est l’un des rares circuits sur lequel je me suis déjà imposé trois fois. C’est toujours un plaisir de rouler ici et une fois de plus j’ai pris beaucoup de plaisir aujourd’hui. La première journée sur ce circuit est habituellement très difficile, car les conditions de piste ne sont pas très bonnes à cause du sable et du vent. En outre, c’est une piste qui est utilisée très rarement. C’est ce qui explique que nous n’allons pas baser nos choix sur ce que nous avons vu aujourd’hui, car nous ne devons jamais perdre de vue que la piste va beaucoup évoluer entre maintenant et dimanche. Nous avons les mêmes pneus qu’en Chine, mais la température ambiante est très différente. Il nous reste encore beaucoup à faire, surtout au niveau du train arrière afin de trouver plus d’adhérence."

Felipe Massa - 1’34"941 - P12 : "Il a fait très chaud aujourd’hui. Nous nous sommes principalement concentrés sur le comportement des pneus et d’après ce que nous avons constaté aujourd’hui, la dégradation est très forte sur les deux mélanges, bien plus que sur d’autres pistes. C’est donc un sujet important, notamment en vue de la course, mais aussi pour la qualification. Il n’y a aucun doute sur le fait qu’il nous reste encore beaucoup de travail. La chose la plus importante sera d’avoir une voiture constante et de trouver une solution pour minimiser l’usure des pneumatiques."

NB : Sur Nextgen-Auto.com, nous commentons le Grand Prix de Bahreïn qui est un événement sportif et dans la mesure du possible nous vous apporterons aussi un éclairage sur les tensions politiques qui perturbent ce pays depuis le mois de février 2011 et qui ont fait de nombreuses victimes à ce jour. Mais il n’est pas question pour nous d’adopter une attitude militante à propos du bien-fondé de l’organisation de cette course dans les conditions que l’on sait et pour les raisons que l’on devine.

Pos.PiloteEquipeTempsÉcartTours
01 Nico Rosberg Mercedes AMG 1.32.816 35
02 Mark Webber Red Bull Renault 1.33.262 +0.446 26
03 Sebastian Vettel Red Bull Renault 1.33.525 +0.709 28
04 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 1.33.747 +0.931 26
05 Michael Schumacher Mercedes AMG 1.33.862 +1.046 32
06 Jenson Button McLaren Mercedes 1.34.246 +1.430 28
07 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 1.34.411 +1.595 34
08 Fernando Alonso Ferrari 1.34.449 +1.633 31
09 Romain Grosjean Lotus Renault 1.34.615 +1.799 32
10 Sergio Perez Sauber Ferrari 1.34.893 +2.077 34
11 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 1.34.895 +2.079 29
12 Felipe Massa Ferrari 1.34.941 +2.125 30
13 Kimi Raikkonen Lotus Renault 1.35.183 +2.367 33
14 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 1.35.229 +2.413 26
15 Pastor Maldonado Williams Renault 1.35.459 +2.643 38
16 Vitaly Petrov Caterham Renault 1.35.913 +3.097 33
17 Heikki Kovalainen Caterham Renault 1.35.968 +3.152 35
18 Bruno Senna Williams Renault 1.36.169 +3.353 30
19 Timo Glock Marussia Cosworth 1.36.587 +3.771 33
20 Charles Pic Marussia Cosworth 1.37.803 +4.987 33
21 Pedro de la Rosa HRT F1 Cosworth 1.37.812 +4.996 28
22 Narain Karthikeyan HRT F1 Cosworth 1.39.649 +6.833 27
23 Paul di Resta Force India Mercedes -.—.--- +-.--- 0
24 Nico Hulkenberg Force India Mercedes -.—.--- +-.--- 0

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less