Formule 1

Sainz ne pense pas que Verstappen ait bloqué sa promotion chez Red Bull

Il s’entendait bien avec le Néerlandais, assure-t-il

Recherche

Par A. Combralier

15 novembre 2018 - 12:58
Sainz ne pense pas que Verstappen (...)

Pour remplacer Daniel Ricciardo, en partance chez Renault, Red Bull a préféré faire appel à Pierre Gasly plutôt qu’à Carlos Sainz, autre produit maison. En coulisses, il se murmure que la rivalité entre Max Verstappen et Carlos Sainz, qui avait cours chez Toro Rosso, aurait convaincu l’état-major de l’écurie autrichienne à écarter la piste menant à l’Espagnol. Max Verstappen, au statut renforcé chez Red Bull, aurait ainsi fait pression pour que Pierre Gasly soit plutôt choisi.

Max Verstappen a-t-il ainsi bloqué la carrière de Carlos Sainz – qui a trouvé refuge chez McLaren - ? Tel n’est pas l’avis du principal intéressé en tout cas…

« Je ne sais pas [si Verstappen a pu influencer la décision de Red Bull], mais je dirais non » affirme Carlos Sainz. « Je ne pense pas que les pilotes aient vraiment un effet sur ce genre de choses. C’est une question très difficile si on lui demandait. Mais je pense que nous nous entendons bien. Bien sûr il y a une rivalité entre nous. Mais je ne pense pas que Max irait voir Helmut Marko ou Christian Horner pour leur dire ‘Non, je ne veux pas de Carlos’. »

« Tout d’abord, parce que dès que vous dites cela, vous avez l’air en position de faiblesse. Ensuite, je ne pense pas qu’il puisse jamais avoir dit cela. »

Carlos Sainz et Max Verstappen ont fait équipe chez Toro Rosso en 2016, une cohabitation qui a paru faire des étincelles vu de l’extérieur. Mais vu de l’intérieur, poursuit Carlos Sainz, l’ambiance était beaucoup plus détendue entre les deux jeunes loups…

« C’est l’une des grandes énigmes du paddock. Tout le monde pense que moi et Max, nous nous détestons, mais ce n’est absolument pas le cas. Nous avons pris du plaisir en 2016. Je le promets. Nous nous amusions beaucoup en dehors de la piste. Sur la piste, nous étions extrêmement compétitifs. »

« Nous savions que nous nous battions pour nos carrière, pour notre réputation en F1 lors de notre première saison, notre saison de rookie. Je me suis bien mieux entendu avec lui que ce que les gens pensent. »

Qu’est-ce qui explique, dans ce cas, que Red Bull ait préféré Pierre Gasly à Carlos Sainz ? Sans doute le départ précipité de l’Espagnol, de Toro Rosso à Renault, alors que la saison 2017 n’était pas terminée. Carlos Sainz s’était alors éloigné de la famille Red Bull.

« J’avais commencé à explorer d’autres options, et ce fut probablement le facteur le plus décisif dans le choix de Pierre » confirme Carlos Sainz.

« Ce qui est vrai, c’est qu’au moment où j’ai quitté Toro Rosso pour aller chez Renault, je savais que je perdais mes chances d’aller chez Red Bull. Cela faisait partie de ma décision. Je ne voulais pas poursuivre une 4e année consécutive avec Toro Rosso. Je voulais aller chez Renault parce que Renault était intéressé par moi sur le moment. »

« Je savais que si j’allais chez Renault, il y aurait de la place chez Red Bull dans un ou deux ans. Mais je savais que je perdrais aussi du crédit parce qu’en un sens, j’abandonnais la famille Red Bull. »

« Mais au bout du compte, je suis convaincu que ça s’est bien terminé pour moi, que c’était une bonne décision. Je suis très heureux d’être allé chez Renault d’abord, et d’avoir eu cette opportunité pour conduire chez McLaren en 2019. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less