Formule 1

Sainz éliminé en Q2 pour éviter les hyper tendres

Une qualification stratégique mais étrange

Recherche

Par D. Thys

29 septembre 2018 - 15:59
Sainz éliminé en Q2 pour éviter les (...)

Carlos Sainz a été l’un des acteurs malheureux de la drôle de Q2 aujourd’hui en qualification à Sotchi.

En effet, pour passer en Q3, l’Espagnol aurait été obligé de chausser des pneus hyper tendres, mais alors, il aurait dû choisir ces pneus pour le départ de la course demain, et ça, ce n’était pas du tout envisageable.

Carlos Sainz n’a donc pas roulé, tout simplement !

"Nous savions que les Red Bull et les Toro Rosso allaient être pénalisées demain sur la grille. Nous avons donc choisi la 11e et la 12e place (les deux Renault) sur la grille afin de ne pas utiliser les pneus hyper tendres. Nous pensons que c’était la bonne chose à faire, mais c’est demain que nous le saurons vraiment."

Les pneus hyper tendres sont-ils si mauvais ?

"Tout le monde souffre d’une très importante dégradation avec ces pneus, mais pour nous, c’est encore pire, car nous faisons plus souffrir nos pneus en temps normal. Cela ne nous aide pas. D’après nos calculs, ces pneus pourront faire dix tours seulement et après notre arrêt, nous nous serions retrouvés derrière les Williams et là, nous aurions perdu beaucoup de temps."

Quel sera l’objectif demain en course ?

"On verra bien. S’il y a une voiture de sécurité juste après le départ, ceux qui sont en pneus hyper tendres feront une bonne affaire. Mais il faudra battre les Sauber, les Force India et les Haas sur ce circuit qui avantage les moteurs puissants. Ce ne sera donc pas facile," ajoute Carlos Sainz.

expand_less