Formule 1

Sainz : Je ne suis pas juste un ’fils de’

L’Espagnol veut être reconnu pour ses résultats

Recherche

Par

28 février 2015 - 17:17
Sainz : Je ne suis pas juste un (...)

Pas toujours facile de briller lorsque vous portez un prestigieux nom de famille. Carlos Sainz, qui fera ses débuts avec Toro Rosso en F1 cette année, est bien placé pour le savoir, lui qui est le fils de l’ancien champion du monde des rallies.

"Je pense que c’est une très bonne chose d’avoir un champion du monde des rallies comme père," explique Sainz dans une interview accordée à ESPN F1. "Je suis reconnaissant pour cela, il m’a donné beaucoup d’expérience et de conseils. Je pense que c’est une chance, je ne vois pas cela comme quelque chose de négatif même s’il y a eu des années autrefois durant lesquelles je n’étais qu’un ’fils de’. Cela était parfois un peu douloureux et m’a mis sous pression mais lorsque tu arrives en F1, il te faut faire oublier cette étiquette et je pense que je suis arrivé jusqu’ici au mérite."

Sainz fera cette saison équipe avec un autre "fils de" en la personne de Max Verstappen. Le Hollandais n’aura que 17 ans lorsqu’il s’alignera sur la grille de Melbourne, ce qui a valu beaucoup de critiques et lancé l’idée que les Formule 1 étaient devenues des monoplaces trop faciles à conduire. L’Espagnol n’est pas d’accord avec cette idée reçue.

"La F1 est d’un tout autre niveau et les gens doivent l’admettre. Même si celle-ci est plus lente qu’il y a dix ans, cela n’empêche pas les voitures d’être difficiles à piloter. Il y a beaucoup d’aspects à considérer, comme la gestion des pneumatiques par exemple, qui peut vous faire perdre de l’adhérence alors qu’il y a énormément de puissance à gérer en parallèle, ainsi qu’une partie aérodynamique très complexe. Tout cela rend le travail du pilote compliqué."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less