Formule 1

Ryan : Le début d’une nouvelle ère pour Manor

Enthousiasme, optimisme et dépenses maîtrisées

Recherche

Par

29 février 2016 - 16:40
Ryan : Le début d'une nouvelle ère (...)

Malgré la présence au volant de deux pilotes débutants en Formule 1, Pascal Wehrlein et Rio Haryanto, l’écurie Manor n’a pas démérité au cours de la première des deux semaines d’essais d’intersaison 2016. Seule monoplace avec un museau long cette année, la MRT05 et son nouveau moteur Mercedes pourraient être désavantagés si les solutions retenues par le reste du plateau se révèlent plus efficaces. Mais Dave Ryan, le nouveau directeur de course de Manor, reste convaincu que son équipe ne souffrira pas trop de son statut de plus petite écurie en F1. En effet, de nouvelles pièces sont déjà à l’étude et pourraient faire leur apparition pour la première manche de la saison à Melbourne, en Australie.

« Si nous sommes bien une petite équipe, ça ne signifie pas forcément que nous avons mis au point une nouvelle voiture et ensuite arrêté de travailler dessus. Au contraire. C’est le début d’une nouvelle ère pour nous : nous disposons d’une voiture toute neuve, nous avons un programme de développement et d’excellents éléments à l’usine, qui abattent un travail phénoménal et débordent d’enthousiasme et d’optimisme. Il nous faut prendre garde à dépenser notre argent à bon escient et nous assurer que nos éventuels développements soient bénéfiques : nous ne pouvons pas nous permettre de changer telle ou telle partie de la voiture en espérant que ça fonctionne. »

« Nous avons prévu de changer des pièces en cours d’année et, du moment qu’elles sont validées correctement, elles seront installées sur la voiture. Dans le cas contraire, nous ne les monterons pas. Allons-nous donc développer notre machine ? Absolument ! Nous ne sommes pas là pour faire le nombre, nous voulons afficher des performances respectables. Tout le monde fait de son mieux en F1, alors ce ne sera pas facile. En ce qui nous concerne, nous sommes confiants : nous pouvons faire bien mieux que ces dernières années. »

Ryan a par ailleurs confirmé que le nez ‘long’ de la MRT05 serait toujours présent à Melbourne. Et s’il est donc « un peu différent de tous les autres, il fonctionne ». Un nouveau museau plus court « représenterait beaucoup de travail et, de notre point de vue, ça ne faisait pas trop de différence au niveau des performances. Alors nous en sommes restés à ce que nous avions déjà et avons poursuivi dans cette voie ».

Et alors que la saison 2016 n’a pas encore totalement commencé, Ryan avoue attendre avec impatience 2017 et ses nouvelles règles.

«  Nous sommes totalement partants, nous embrassons le changement car c’est un défi. Nikolas Tombazis est maintenant avec nous et il est l’un des meilleurs aérodynamiciens qui soient. Nous avons des équipes qui travaillent sur 2016 et 2017 alors ça roule. Nous regardons déjà vers 2017 et, même si tout n’est pas encore en place, nous nous y consacreront entièrement quand les règlements seront finalisés. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less