Formule 1

Rowland boucle un gros programme pour Williams

Une journée notamment marquée par l’essai de l’aileron 2019

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 juillet 2018 - 19:49
Rowland boucle un gros programme (...)

Après un essai très positif avec Williams en mai à Barcelone, Oliver Rowland était de retour dans la FW41 sur le Hungaroring. Le Britannique a couvert 65 tours, ce qui représente l’un des plus faibles totaux de la journée, et il admet qu’il aurait aimé rouler un peu plus. Néanmoins, il a réussi à faire des essais importants pour l’équipe et à faire un premier déverminage du futur aileron avant.

"Je pense qu’en général, ça s’est bien passé" déclarait Rowland après la séance. "J’aurais préféré avoir un peu plus de temps à la fin quand la pluie est arrivée, mais je ne peux pas contrôler la météo. Tout s’est déroulé comme prévu pour l’équipe, il y a eu quelques retards pendant la journée, mais nous avons réussi à rattraper le temps perdu et les mécaniciens ont fait un très bon travail pour que tout soit réglé et ajusté à certains moments de la journée. Du point de vue de l’équipe, nous avons recueilli beaucoup de données et c’était positif."

Rob Smedley, directeur de la performance de l’équipe, donne un retour aussi positif sur Rowland que lors des derniers essais qu’il avait disputés avec Williams : "C’était une bonne journée pour l’équipe. Nous avons consacré beaucoup de temps à la préparation de cet événement, en nous concentrant sur la réglementation aéro de 2019."

"L’équipe a fait du bon travail pour s’y préparer et tout s’est déroulé plus ou moins comme prévu, et nous avons recueilli toutes les données dont nous avions besoin. Nous avons apporté une spécification aérodynamique pour 2019, et toutes les données que nous avons pu recueillir enrichiront réellement le programme 2019 à l’avenir."

"Oliver a fait un excellent travail, il s’y est attelé, a été très professionnel et diligent et a parcouru tous les cycles de collecte de données. Il a été malheureux avec la météo à la fin de la journée quand il a commencé à pleuvoir et il n’a pas vraiment fait de tours chronométrés. Mais il nous a certainement impressionnés par son éthique de travail. Une fois que nous avons mis des pneus neufs à la fin des essais aérodynamiques, il a fait du très bon travail et a montré un bon rythme immédiatement."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less