Formule 1

Ross Brawn veillera à ne pas froisser la FIA

Liberty Media et la FIA main dans la main ?

Recherche

Par A. Combralier

30 janvier 2017 - 17:50
Ross Brawn veillera à ne pas froisser la

Ross Brawn, nouveau manager des sports mécaniques de la F1, devra travailler en étroite association avec la FIA. Engagé par Liberty Media, l’ancien homme fort de Mercedes et de Ferrari sait que la Fédération emmenée par Jean Todt sera un partenaire incontournable – mais peut-être aussi, parfois, un adversaire. Comment Ross Brawn compte-t-il mener cette cohabitation ?

« Nous ne voulons certainement pas une confrontation, nous voulons travailler avec la FIA. Ils ont leurs objectifs et leurs priorités, ils sont le régulateur de ce sport, pour qu’il soit honnête et sûr, et ils veulent avoir une influence sur la direction future du sport. Mais s’ils pensent comme nous et si nous pensons comme eux, alors, le sport progressera. C’est bien sûr quand il y a un désaccord que nous sommes dans l’impasse et que rien n’arrive. »

Ross Brawn compte donc s’appuyer sur sa relation personnelle avec Jean Todt pour faire avancer les choses…

« Jean et moi, nous nous connaissons très bien, nous avons travaillé ensemble pendant 10 ans, nous savons comment nous pensons et nous travaillons. Donc je suis optimiste, nous pourrons trouver des solutions avec la FIA, avec les équipes et avec les autres actionnaires. Le chantier ne sera pas aisé, il y aura des difficultés énormes et il y aura des moments où ce sera très frustrant parce que les gens diront ‘Non, nous ne voulons pas faire cela’, et ils auront leurs propres raisons. Mais s’il y a un peu de logique, alors, je pourrai surmonter tout cela. C’est quand c’est illogique que cela devient très frustrant. »

« Au fond, j’ai le profil d’un ingénieur, donc j’utilise tout le temps la logique, ou je pense le faire. Donc il y a des occasions où je suis sûr que ce sera frustrant, mais du moment que nous réussissons une bonne partie de nos objectifs pour améliorer le sport, du moment que nous les identifions et que nous les introduisons sagement et logiquement, alors j’espère que nous pourrons avancer avec tout ce monde sur ce chemin. »

Et Ross Brawn de conclure sur une question rhétorique à l’adresse des écuries : « Du moment que les équipes ne sont pas désavantagées individuellement, et du moment qu’il n’y a rien qui les blesse vraiment en aucune manière, alors, pourquoi ne voudraient-elles pas accompagner un processus qui essaie d’améliorer le spectacle et d’augmenter l’intérêt pour la F1 ? »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less