Rosberg, un peu ’naïf’, ne s’attendait pas à ce que Hamilton le ralentisse

"Mais il est facile de comprendre Lewis"

Recherche

Par Franck Drui

28 novembre 2016 - 14:35
Rosberg, un peu 'naïf', ne (...)

Vainqueur du Grand Prix dimanche à Abu Dhabi, Lewis Hamilton a tenté de retarder au maximum son coéquipier et rival pour le titre, Nico Rosberg. À l’approche du drapeau à damier, ce dernier occupait ainsi la deuxième position et se voyait lentement mais sûrement rattrapé par Max Verstappen et Sebastian Vettel qui, s’ils s’étaient intercalés entre lui et Hamilton, auraient offert le titre au Britannique.

Et c’est un Rosberg avant tout soulagé d’avoir conservé cette deuxième place, synonyme de victoire au championnat, qui s’est exprimé au sujet de la tactique de son équipier, laquelle n’a pas vraiment été du goût de Mercedes non plus.

« J’ai peut-être été un peu naïf mais je ne m’y attendais pas. Nous n’aurons pas besoin d’en discuter parce qu’il est très facile de comprendre le point de vue de l’équipe. Et en même temps, nous sommes en piste en tant que pilotes et il est aisé de comprendre Lewis, qui voulait tenter quelque chose. Nous allons en rester là, nul besoin d’y revenir. »

« Les 10 derniers tours ont été stressants parce que je pouvais voir les autres se rapprocher avec la tactique de Lewis, et je ne savais pas à quel point il allait la pousser. Il aurait pu y aller carrément et semer une vraie pagaille. Je ne savais pas à quoi m’attendre et ça a été très, très dur. »

Tôt dans la course, Rosberg a également été contraint de dépasser Max Verstappen. Un autre moment difficile pour le champion du monde 2016…

« Je ne pouvais pas penser à l’enjeu. Ce n’est pas agréable de s’entendre dire qu’il est primordial de dépasser Verstappen. C’était vraiment horrible. Je n’avais jamais ressenti la sensation que j’aie eue une fois que je l’ai doublé. Je ne veux pas revivre ça ! »

Info Formule 1

Photos

Vidéos