Formule 1

Rosberg ’s’en foutait’ lorsqu’il attaquait à Bahreïn

Il n’a pas réfléchi et a tenté des dépassements

Recherche

Par

28 avril 2015 - 11:44
Rosberg 's'en foutait' lorsqu'il (...)

Après s’être plaint en Chine que Lewis Hamilton roulait trop doucement devant lui et que cela avait compromis sa course, Nico Rosberg a affiché une toute autre attitude lors de la course de Bahreïn.

Le pilote allemand a notamment réalisé des dépassements très autoritaires sur la Ferrari de Sebastian Vettel, adoptant cette fois une approche très agressive.

"C’était très serré, mais j’ai tenté ma chance," explique Rosberg, en référence à son dépassement sur Vettel au moment où Hamilton sortait tout juste des stands, quelques mètres devant l’action. "Je ne savais pas si Lewis était suffisamment loin devant moi, mais cette fois je n’en avais rien à faire."

Cette combativité retrouvée lui a permis de reprendre la deuxième place du championnat pilotes. Critiqué pour avoir trop pensé en ce début de saison, Rosberg semble maintenant déterminé à piloter comme il l’a fait à Sakhir.

"Rien n’est perdu. Peut-être que je devrai simplement moins réfléchir à l’avenir," conclut le pilote de 29 ans.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less