Formule 1

Rosberg rend hommage à son ancien rival Hamilton

‘Fou’ de le voir peut-être battre bientôt les records de Michael Schumacher

Recherche

Par Valentin Vilnius

29 octobre 2018 - 08:12
Rosberg rend hommage à son ancien (...)

L’animosité qui régnait entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton, du temps de leur cohabitation houleuse chez Mercedes, appartient au passé. Le champion du monde 2016 a bien sûr assisté au Grand Prix du Mexique, qui a officiellement permis à Lewis Hamilton de rejoindre Juan Manuel Fangio au nombre des championnats gagnés – cinq désormais.

Le Britannique peut désormais voir très haut, selon Nico Rosberg : viser les 91 victoires de Michael Schumacher (il en compte 71 aujourd’hui) et les sept titres du Kaiser, est un objectif désormais à portée de tir.

« Pour Lewis, désormais, avoir cinq titres, c’est incroyable » a commenté Nico Rosberg sur sa chaîne YouTube.

« C’est fou quand on y pense. Egaler Juan Manuel Fangio et ses cinq titres… c’est fou. »

« Il peut sérieusement aller chercher les cinq titres de Michael Schumacher aujourd’hui. Il a encore deux ans de contrat avec Mercedes, et Schumi n’est qu’à deux titres mondiaux et à 20 courses. C’est même possible en deux ans. »

« C’est fou. Il peut vraiment essayer de devenir statistiquement le meilleur de tous les temps, ce qui est surréaliste. Mais c’est une possibilité. Et je suis sûr que ça va le motiver. »

Comme le rappelle Nico Rosberg, les livres d’histoires oublieront bien vite que ce titre fut acquis au bout d’une course pénible pour Lewis Hamilton au Mexique, course conclue au pied du podium.

« Ce ne fut pas la meilleure manière de finir la saison pour Mercedes, mais peu importe, qui s’en soucie ? Le tableau d’ensemble, c’est ça qui compte. »

« Tout le monde le mérite chez Mercedes, ce fut un travail phénoménal. Surtout à cause de Ferrari qui, en moyenne, avait même peut-être une meilleure voiture. Vaincre cette pression si grande, revenir si fort dans la deuxième moitié de saison, développer la voiture aussi efficacement, c’est un effort incroyable. »

« Après la trêve estivale, Sebastian a vraiment souffert, il a commis des erreurs, son équipe aussi. Et pendant ce temps, Mercedes et Lewis faisaient tout à la perfection. Les performances ont été totalement divergentes, de manière très visible. »

« C’est pourquoi la différence est si grande aujourd’hui au classement. Et c’est pourquoi le titre a été décidé si tôt. »

« Maintenant, j’espère que tout le monde va bien faire la fête ce soir ! »

expand_less