Formule 1

Rosberg estime que Vettel a eu trop confiance en lui

Ce qui l’a poussé à des erreurs

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 octobre 2018 - 18:47
Rosberg estime que Vettel a eu trop (...)

Nico Rosberg (à droite sur la photo) estime que Sebastian Vettel (à gauche) a eu un peu trop confiance en lui durant les dernières courses, et a parfois eu du mal à agir avec bon sens, à mesure que le titre lui échappait. En ont résulté de nombreuses erreurs qui ont définitivement éliminé l’Allemand de la course au titre.

"Il faut être régulier et il a fait tout l’inverse" analyse le champion du monde 2016. "Il a fait n’importe quoi ces derniers mois. Lui comme son équipe, ensemble. Cela n’est allé que dans un sens depuis l’été, c’est incroyable."

"On semblait se diriger vers un titre de Vettel et c’est allé dan une direction, avec une domination totale depuis. Et cela uniquement à cause d’erreurs. On ne bat pas Lewis comme cela parce qu’il ne fait pas d’erreur. Ou vraiment très peu."

Une fois dos au mur, le pilote Ferrari a fait trois tête-à-queues lors des cinq dernières courses, la preuve pour Rosberg qu’il n’est pas capable de ralentir : "C’est difficile à comprendre car il faut se rappeler qu’il est quatre fois champion du monde et qu’il a fait des performances incroyables. Je ne suis pas très sûr de ce qu’il se passe."

"Pour moi, il veut parfois trop sur le moment et ne réfléchit pas à long terme. Il est un peu trop confiant aussi parfois. Ce qui veut dire qu’il n’accepte pas qu’à un moment, quelqu’un ait fait un meilleur travail que lui." Il faut savoir accepter cela, prendre du recul, se dire que l’autre est possiblement meilleur sur le moment et qu’on le reprendra un peu plus tard."

Mais Rosberg ne comprend pas pourquoi Ferrari n’a pas joué à fond la carte Vettel, notamment à Suzuka où il n’y a pas eu de consignes : "Kimi [Räikkönen] était cinquième, Sebastian sixième. Pourquoi ils n’ont pas échangé ? C’est une lutte au championnat, chaque point compte pour que ça soit possible."

"Je me demandais sérieusement ce qui n’allait pas, quelle était la raison. Après tout ce que nous avons vu de la part de Mercedes, ils devaient donner ces deux points à Sebastian. Deux points dont il avait besoin. Qui peut m’expliquer cela ? Je ne comprends pas, peut-être que ça indique un plus gros problème et peut-être que ça a mis Sebastian mal à l’aise et qu’il ne comprend pas pourquoi il n’est pas plus soutenu."

expand_less