Rosberg : La pression vous ralentit

"Lors des dernières courses, vous n’avez pas vu le vrai Nico"

Recherche

Par Olivier Ferret

30 novembre 2016 - 14:10
Rosberg : La pression vous ralentit

Nico Rosberg a reconnu que la perspective d’être titré pour la première fois champion du monde l’avait un peu paralysé lors des dernières courses de la saison.

Le pilote allemand comptait une telle avance qu’il pouvait se permettre de la gérer en finissant à chaque fois derrière son équipier. Mais cela n’en restait pas moins difficile à faire selon lui.

"Lors des dernières courses, vous n’avez pas vu le vrai Nico," révèle-t-il. "La pression vous ralentit. Mais je suis ravi de la façon dont j’ai traversé cette épreuve alors que, de l’autre côté, Lewis n’avait rien à perdre."

"Lors de ces mêmes courses, nous avons vu au contraire le vrai Lewis, le meilleurs que nous ayons jamais vu parce qu’il n’avait aucune pression. Il était très motivé, très concentré et il travaillait plus que jamais. Il n’avait rien à perdre quand moi j’avais la pression. Cela a rendu les choses plus difficiles pour moi que si nous avions été tous les deux très proches tout le temps au niveau des points."

"Au final, je suis bien sûr ravi que ça ait fonctionné pour moi," ajoute le pilote Mercedes.

Rosberg est aussi revenu sur son attitude envers les médias : il a peu parlé de sa bataille pour le titre, affirmant à chaque fois, à chaque course, qu’il n’avait qu’une seule approche : celle de gagner les courses et de prendre les choses les unes après les autres.

"Je ne change rien de ce que j’ai dit. Vous devez avoir conscience que vous, les médias, avez une certaine puissance et je me devais de gérer aussi ce paramètre. Je suis sûr que vous le comprenez."

Info Formule 1

Photos

Vidéos