Formule 1

Ricciardo soutient Vettel après l’épisode de la pesée

Ou l’art de savoir la faire au bon moment pour la FIA ?

Recherche

Par Olivier Ferret

11 novembre 2018 - 16:35
Ricciardo soutient Vettel après (...)

Sebastian Vettel s’est énervé hier lors de la pesée de la FIA, en Q2, l’Allemand estimant perdre du temps dans un moment critique où la météo impose d’être réactif et pouvoir se préparer à toute éventualité.

Pour son attitude et les dommages causés aux balances, le pilote Ferrari s’en est tiré avec une réprimande et 25.000 euros d’amende.

Il a toutefois reçu le soutien, côté sportif, de Daniel Ricciardo, le pilote Red Bull.

"Il faut éteindre sa voiture, c’est le problème. Ensuite les gars de la FIA doivent vous pousser et souvent vos mécaniciens doivent vous récupérer. Je ne sais pas mettre un timing précis mais c’est plus d’une minute de perdue au moins. Quand la météo est aussi changeante, ce n’est pas idéal," reconnait l’Australien.

Vettel souhaiterait que lors de ces séances sous tension, les pesées se fassent à un autre moment ou par un autre moyen.

Ricciardo avait été lui confronté à une situation plus difficile : "à Suzuka, ils m’ont appelé alors que j’avais un problème avec la voiture et je n’avais même pas signé un temps. Je me disais ’franchement, les gars, vous avez besoin de moi maintenant ? Je n’ai même pas signé un tour’. Ils ont vu mon problème et m’ont laissé passer. Il faudrait au moins qu’on ait signé un tour chrono pour être appelé à la pesée. Reste ensuite le problème de la météo."

expand_less