Formule 1

Ricciardo n’a plus retrouvé le podium depuis Monaco

Et Verstappen le bat largement en qualifications

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 octobre 2018 - 07:06
Ricciardo n'a plus retrouvé le podium (...)

Daniel Ricciardo a signé deux podiums cette année, deux victoires dont la dernière remonte à Monaco, où il avait aussi signé la pole position. Depuis, en revanche, l’Australien n’a pas retrouvé le podium et admet quelques difficultés sur un tour, face à Max Verstappen.

"J’ai un peu l’impression d’avoir fait mon lit à Monaco parce que je me disais que c’était génial et j’ai peut-être eu l’impression que ce bonheur me pousserait toute la saison" explique-t-il. "Donc s’il y a quelqu’un qui contrôle tout, peut-être qu’il l’a pris pour acquis !"

"L’année dernière, je n’étais pas très satisfait de mes qualifications et je pensais au début de cette année que je commençais à améliorer certaines choses. Mais je n’ai pas vraiment tout compris, ou peut-être que Max a beaucoup progressé, je ne sais pas. Je ne suis pas encore fini."

Devancé à 14 reprises lors des 17 séances de qualifications cette année, Ricciardo ne se cherche pas d’excuses et n’a pas de raisons à cela dans les données : "Je ne veux pas retirer quoique ce soit à Max. Mais ce n’est pas forcément une raison du genre ’il en a une plus grosse paire dans tel virage’".

"J’ai l’impression que lors de certaines qualifications, nous aurions dû faire six clics au lieu d’un ou deux sur l’aileron avant. J’aimerais être plus proactif sur certaines choses avec un peu plus d’organisation. Nous comprenons souvent les raisons, mais il est trop tard. Mais il s’en est mieux tiré que moi."

Le résultat est sans appel puisque Ricciardo n’a pas été en mesure de revenir sur le podium après son deuxième succès, et pourrait vivre sa plus longue série sans podium depuis son arrivée chez Red Bull s’il n’y monte pas à Suzuka.

"J’ai eu deux grands résultats cette année, et c’est tout. Je n’ai pas eu de podiums. Enlevez les victoires et il n’y a pas eu de podiums, pas de seconde ou de troisième places. Normalement, je n’aime pas être deuxième ou troisième, mais ça me suffira maintenant pour être sûr de remonter sur le podium et boire un peu de champagne."

Il espère pouvoir le viser dès demain à Suzuka, face à des Ferrari qui semblent un peu ternes au Japon : "Je ne sais pas ce qui leur arrive en ce moment, elles sont toujours rapides mais ne montrent pas leur vrai rythme, celui montré depuis le début de saison. Avec ceci à l’esprit, nous pourrions nous battre contre elles. Peut-être peuvent-elles viser la pole, je ne sais pas, mais j’espère qu’on sera au niveau."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less