Formule 1

Ricciardo a vécu ‘l’une des saisons les plus difficiles’ de sa carrière

Plus aucun podium après la victoire à Monaco

Recherche

Par Valentin Vilnius

30 novembre 2018 - 08:50

Daniel Ricciardo a vécu une saison contrastée chez Red Bull : après une période faste (victoires en Chine et à Monaco), l’Australien a subi abandon sans abandon et n’est plus remonté sur le podium.

Sa dernière année au sein de l’écurie autrichienne gardera ainsi un goût doux-amer… Cette saison a-t-elle été alors l’une des plus difficiles de la carrière du Honey Badger ?

« A 100 %, oui » reconnaît-il à présent. « Absolument. Même sur le plan des résultats purs… Mais il y a eu aussi un tas d’autres choses par-dessus le marché. Le dossier du contrat, le grand moment vécu à Monaco, tous les abandons… ce fut, de loin, la saison la plus intense et la plus difficile que j’aie jamais vécue. Mentalement, cette saison m’a testé, mais je sens qu’elle m’a seulement rendu plus solide sur la piste. »

La victoire surprise et spectaculaire de Daniel Ricciardo en Chine, fut l’un de ces moments forts et heureux. La stratégie de Red Bull, qui profita d’une voiture de sécurité pour changer de pneus, fut alors décisive. La veille, l’Australien n’était même pas sûr de disputer les qualifications…

« Ce week-end résume bien la saison, puisque ce furent les montagnes russes. Tous les hauts et les bas, la frustration et la joie, n’ont fini par faire plus qu’un. Je me rappelle sur le podium, le dimanche, je retenais beaucoup mon émotion, parce qu’elle joue avec vous. J’étais juste fier de ce que j’avais réussi, j’étais très fier de l’équipe, fier de tous ceux qui m’avaient aidés à gagner. J’ai aussi entendu que le dépassement que j’avais effectué pour prendre la tête, a été désigné comme le dépassement de l’année, ou quelque chose comme ça. Donc c’était un grand week-end, sans. »

La victoire rédemptrice à Monaco restera comme le dernier podium de Daniel Ricciardo chez Red Bull, mais peut-être aussi comme son plus beau. Durant la moitié de l’épreuve, l’Australien avait dû gérer un V6 Renault récalcitrant.

« Ce fut l’un des moments les plus spéciaux de ma vie. Monaco, c’était immense. Mais le plus incroyable, c’est ce qui est arrivé après. Je me suis réveillé au milieu de la nuit, je me suis regardé dans le miroir de la salle de bains et je me suis dit ‘Oui, c’est vraiment arrivé’. »

Daniel Ricciardo n’a pas encore tout à fait dit adieu à Red Bull… L’écurie autrichienne lui a interdit de rouler pour Renault lors des essais Pirelli à Abu Dhabi, mais le futur coéquipier de Nico Hulkenberg passera tout de même dire au revoir à ses collègues ce mois-ci, lors de l’Arbre de Noël chez Red Bull…

« Il y a un debrief d’après-Grand Prix cette semaine, comme d’habitude. Ensuite je verrai tout le monde à l’usine. Puis je serai de retour une dernière fois pour la Fête de Noël, juste pour m’assurer de finir sur une bonne note. Et ensuite, je dirai ‘Au Revoir !’. »

L’hiver est une période de calme et de repos pour les pilotes, mais aussi de préparation physique pour l’an prochain. Quel est le programme de Daniel Ricciardo jusqu’en février ?

« Je vais retourner en Australie, ça m’excite toujours de rentrer chez moi. J’adore être chez moi, j’adore l’été australien, mais je pense que cette année plus qu’une autre, ce sera sympathique de rentrer chez moi pour déconnecter. Je vais aller à la ferme et ne rien faire pendant quelques jours. Quand je serai de retour chez moi, je ne le dirai pas à mes potes. Je veux juste passer trois ou quatre jours avec moi-même. Après cette année, tout ce que je veux, c’est un peu de détente ! »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less