Formule 1

Retour à la dure réalité pour McLaren à Sotchi ?

Après l’embellie de Singapour

Recherche

Par Valentin Vilnius

25 septembre 2018 - 17:56
Retour à la dure réalité pour McLaren (...)

Pour remédier à son défaut chronique de manque de vitesse de pointe en lignes droites, McLaren devrait tenter des « réglages extrêmes » à Sotchi. L’enjeu n’est pas mince pour l’écurie anglaise, qui doit résister au retour de Racing Point Force India au classement des constructeurs.

« Le dernier Grand Prix de Russie paraît remonter à très longtemps puisque la course arrive bien plus tardivement dans le calendrier cette année » commence par remarquer Fernando Alonso.

« Et cette impression est plus forte encore chez moi, car je n’avais pu prendre le départ l’an dernier à cause d’un problème de fiabilité. Donc j’ai hâte de finalement courir de nouveau à Sotchi. »

« Le week-end dernier était définitivement un boost au moral pour tout le monde. Nous avions eu deux abandons lors des deux dernières courses, donc franchir la ligne d’arrivée à Singapour avec les deux voitures était positif. C’était formidable de marquer des points aussi, et le but est de toujours marquer des points en saisissant toutes les opportunités possibles. »

« Nous savons que certaines des courses à venir ne nous seront pas aussi favorables que celle de Singapour, et il y aura des circuits qui ne conviendront pas autant à notre voiture. Mais nous avons beaucoup appris et nous allons essayer de maximiser ce que nous avons. Sotchi est un circuit amusant et très intéressant, et son tracé est unique avec ses virages à 90 degrés. Donc voyons à quel point notre voiture est performante ici. »

Comme Fernando Alonso, Stoffel Vandoorne disputera peut-être son dernier Grand Prix de Russie ce dimanche. Pour rester dans l’esprit des recruteurs ces prochaines années, il doit davantage se montrer d’ici Abu Dhabi.

« Après la dernière course, j’espère que nous pourrons continuer à progresser en Russie. Même si mes qualifications furent décevantes à Singapour, nous avons de nouveau montré que notre rythme de course est plus solide, donc il est important que de mon côté, je puisse obtenir les meilleurs résultats possibles le samedi pour avoir les meilleures chances le dimanche. »

« Je me suis senti très à l’aise dans la voiture. Nous avions du rythme et j’ai senti que nous pouvions continuer à pousser. La stratégie et l’usure des pneus seront de nouveau très importantes à Sotchi. Il faudra en particulier avoir une bonne lecture de la durée de vie des hypertendres dès vendredi. »

« Cette piste ne sera pas exactement la même pour nous en termes de performance qu’à Singapour, puisque le tracé est très différent. Et la configuration de la piste est plus difficile. Mais je prends les Grands Prix les uns après les autres. »

A noter qu’une fois de plus, Lando Norris sera dans la McLaren pour les EL1 - on ne sait pas encore quel pilote devra tirer un trait sur son vendredi matin.

expand_less