Formule 1

Renault ne devrait introduire son nouveau moteur qu’au Brésil

Rémi Taffin explique les raisons

Recherche

Par Paul Gombeaud

23 octobre 2015 - 23:12
Renault ne devrait introduire son (...)

Renault ne devrait finalement introduire son V6 évolué que lors de l’avant-dernière manche de la saison à Interlagos au Brésil. La firme française devait initialement faire bénéficier Red Bull et Toro Rosso de ce nouveau bloc ce week-end à Austin mais a finalement repoussé.

Renault a utilisé 11 de ses 12 jetons de développement restants sur ce bloc et les gains au tour sont estimés à deux dixièmes de seconde par le motoriste. Rémi Taffin explique les raisons de ce report.

"Prendre 10 places de pénalité sur la grille pour gagner deux dixièmes en course ne nous paraissait pas être la meilleure option pour Austin," explique Taffin à Austin. "De plus, la Red Bull-Renault semble à l’aise dans les conditions pluvieuses et ça ne vaut donc pas le coup d’être pénalisé. Si vous jetez un oeil à la concurrence, vous pouvez voir qu’ils ont choisi de prendre des pénalités et nous sommes donc satisfaits de ne pas introduire le nouveau moteur dès ce week-end."

"Ensuite, nous ne pouvons pas courir au Mexique avec ce nouveau moteur car il faudrait que la monoplace soit modifiée. Les pièces qui seront introduites sur la voiture lors cette course ne sont en effet pas compatibles avec notre moteur. Si nous changions trop de choses pour l’intégrer, nous ferions un saut dans l’inconnu et je ne pense pas que ce serait la meilleure chose."

"Tout est question de cartographie et de software. D’ici deux ou trois semaines, les risques seront beaucoup moins élevés pour nous."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less