Formule 1

Renault n’a pas échappé au naufrage

La R31 n’a pas du tout apprécié le circuit de Singapour

Recherche

Par D. Thys

25 septembre 2011 - 20:03
Renault n’a pas échappé au naufrage

L’équipe Renault a sombré corps et biens ce week-end. La R31 n’a pas du tout apprécié le circuit de Singapour et c’est peu de le dire. Bruno Senna et Vitaly Petrov terminent cette course respectivement aux 15e et 17e places, mais à deux tours du vainqueur.

"La course a été dure," commente Bruno Senna. "Mon premier tour a été bon, mais ensuite nous avons souffert de la très forte dégradation de nos pneus. J’ai attaqué fort pour réaliser des bons temps, mais il a fallu ajuster la répartition des freins pour compenser l’usure des pneus arrière. Quand j’ai passé les tendres, ils n’avaient pas la même adhérence que les super tendres. Quand je suis arrivé à l’épingle, l’endroit le plus lent du circuit, mes roues se sont bloquées et j’ai touché le mur. Ce qui a rendu ma course très, très compliquée, d’abord à cause du temps perdu dans l’incident et ensuite à cause de l’arrêt supplémentaire. La course aurait pu être nettement meilleure pour nous, mais nous avons fait de notre mieux. Nous allons maintenant commencer à penser au Japon où nous pourrons, je l’espère, tirer plus du potentiel de la R31."

"Une course à oublier," confirme Vitaly Petrov. "Tout d’abord, j’ai eu des problèmes avec le KERS peu après le départ, ce qui m’a coûté quelques dixièmes par tour et a rendu difficile tout dépassement. Ensuite, les pneus ont commencé à perdre de l’efficacité lorsque les premiers me prenaient un tour. J’ai dû ralentir un peu et la pression des pneus a baissé. Il nous faut tout regarder et nous demander pourquoi la voiture n’est pas compétitive sur des circuits comme celui-là. Nous n’avons pas roulé à notre niveau aujourd’hui, mais les cinq dernières courses se disputent sur des circuits où la R31 devrait mieux se comporter."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less