Formule 1

Renault F1 peut sceller sa 4e place dès le Brésil

Ou la consolider encore un peu plus

Recherche

Par Olivier Ferret

3 novembre 2018 - 09:31
Renault F1 peut sceller sa 4e place (...)

Forts de deux excellents résultats obtenus consécutivement aux USA et au Mexique, l’équipe Renault F1 aborde le Brésil, l’avant-dernière course de la saison, avec bien plus de confiance pour garder sa 4e place au championnat constructeurs face à Haas F1.

Avec 30 points d’avance, c’est même presque mission réussie si Renault arrive à neutraliser encore une fois les monoplaces américaines à Interlagos. Et avec un autre résultat du style de celui d’Austin, soit 14 points de plus, ce serait même gagné, puisqu’un Grand Prix ne peut rapporter que 43 points maximum à une équipe (en finissant 1er et 2e, ce qui serait hautement improbable pour Haas à Abu Dhabi).

"Le Brésil nourrit une forte passion pour le sport automobile et notamment pour la Formule 1. De grands noms de la discipline sont originaires de ce pays, qui possède des circuits fantastiques et l’ambiance est toujours au rendez-vous à São Paulo," commente par rappeler Cyril Abiteboul, Directeur général de Renault Sport Racing.

"Le Brésil est également un marché important pour Renault, donc nous organiserons de nombreuses activités ce week-end, dont une présentation qui s’annonce passionnante au salon international de l’automobile de São Paulo."

Côté sportif, ensuite, "nous abordons cette semaine de course dans la foulée d’un résultat très prometteur au Mexique. Nous sommes à un stade de la saison où nous connaissons très bien la voiture et, comme toutes les équipes, nous n’avons que peu d’évolutions. Cela met l’accent sur une préparation minutieuse du châssis, du groupe propulseur et de la stratégie en piste durant le week-end."

"Au Mexique, nous avons exécuté notre plan à la perfection et nous avions la maîtrise des événements des qualifications jusqu’au dimanche. Les résultats du Mexique nous donnent confiance et énergie pour les deux dernières courses."

Enfin le Français est lui aussi satisfait du verdict rendu hier par la FIA concernant l’affaire du fond plat de la Haas de Romain Grosjean.

"Nous avons appris vendredi matin que la Cour d’Appel Internationale confirmait la disqualification de la Haas au Grand Prix d’Italie. Nous sommes satisfaits de cette décision," conclut sobrement Abiteboul.

expand_less