Formule 1

Red Bull sera plus motivée avec Honda qu’avec Renault selon Verstappen

Mais cela suffira-t-il à Melbourne l’an prochain ?

Recherche

Par Valentin Vilnius

22 novembre 2018 - 18:48

A Abu Dhabi, ce sera peut-être la dernière fois de sa carrière que Max Verstappen pourra se plaindre d’un moteur Renault. Le pilote Red Bull aura en effet une unité de puissance Honda l’an prochain… Le Grand Prix d’Abu Dhabi marque donc un tournant dans l’histoire de Red Bull comme dans la carrière du Néerlandais.

Est-il excité par la perspective de travailler avec le motoriste japonais ?

« Je suis très excité, mais c’est toute l’équipe qui l’est. Vous pouvez vraiment le ressentir. C’est bien que toute l’équipe soit super motivée pour l’an prochain. Nous savons que nous pouvons construire une voiture de course formidable. Bien sûr, nous attendons juste d’avoir tout le package nécessaire mais je sens vraiment une différence par rapport à ces dernières années lors desquelles… la motivation était là, bien sûr, tout le monde essayait toujours de faire de son mieux. Mais maintenant, nous avons juste hâte d’être à l’an prochain car je pense que nous aurons cette motivation supplémentaire qui nous permettra de rencontrer encore plus de succès. »

Avant de penser à Melbourne, Max Verstappen a peut-être une très belle occasion de briller à Yas Marina. Depuis quatre courses, en nombre de points, il fait jeu égal avec Lewis Hamilton. De quoi renforcer encore sa confiance pour 2019 ?

« L’an dernier, j’étais sur la même série aussi. Je ne pense pas que ça soit vraiment important. Nous devons juste nous assurer que dès le début de l’an prochain, nous serons un peu plus proches, pour pouvoir nous commencer à nous battre avec eux [Mercedes et Ferrari] un peu plus tôt, parce qu’il semble que durant toute la saison, notre voiture n’a cessé de progresser de manière positive. Nous devons juste nous assurer de nous rapprocher davantage un peu avant la fin de saison. »

Si Max Verstappen joue le titre l’an prochain, il ne pourra sans doute plus se permettre d’agir comme lors du Grand Prix du Brésil, où il prit à partie Esteban Ocon en le poussant à plusieurs reprises…

« Je ne pense pas que ça change vraiment si vous vous battez pour un championnat » rétorque le pilote Red Bull. « C’est facile de dire que j’aurais pu agir différemment, mais je ne m’attends pas à avoir un accident avec un retardataire. Si vous vous battez pour la première ou deuxième place et que vous vous crashez tout d’un coup, alors, c’est une histoire différente, mais si vous êtes percuté comme ça… Honnêtement, je ne comprends pas ce que je devrais faire différemment, donc non. La plupart des gens ici [dans la salle de la conférence de presse], sur le plan émotionnel, n’ont pas été pilote de course, n’ont jamais été dans cette position où il y a tant en jeu, où nous sommes là pour gagner… vous n’avez jamais vécu ça, quand on vous prend cette première place. Ce n’est pas sympathique et je pense que les émotions peuvent prendre ensuite le dessus, c’est vraiment normal. »

Red Bull

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less