Formule 1

Red Bull n’accuse pas ses pilotes, Ricciardo heureux de ne pas avoir de consignes

L’entente reste au beau fixe chez Red Bull, au moins officiellement

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 avril 2018 - 17:22
Red Bull n’accuse pas ses pilotes, (...)

L’équipe Red Bull, qui s’est distinguée aujourd’hui par un accrochage en piste entre ses deux pilotes, a tenu à clarifier sa position sur les réseaux sociaux après la course, assurant qu’elle n’interdirait pas à Daniel Ricciardo et Max Verstappen de se battre en piste.

"Il n’y a pas de consignes d’équipe, mais il faudra que ça reste propre" a expliqué l’équipe. "Nous ne blâmons aucun de nos pilotes, tous les deux voulaient gagner. Un Grand Prix en Azerbaïdjan à oublier pour nous aujourd’hui, mais nos deux pilotes se sont excusés et nous avançons vers l’Espagne."

Daniel Ricciardo a donné sa version des faits, après que Max Verstappen n’a pas voulu lancer la responsabilité, et reste très mesuré : "Le fait est que je pensais prendre de l’avance une fois que je suis sorti des stands, j’ai dû me relancer."

"Je n’étais pas satisfait de mon restart, je pense que j’ai laissé la porte ouverte et que j’aurais pu faire mieux, je m’en suis voulu" explique-t-il, avant de rappeler les événements qui l’ont mené à se retrouver derrière son équipier.

"J’ai passé Max et j’étais assez rapide. Les super-tendres étaient horribles au départ mais après ça allait. Nous n’avons simplement pas eu assez la piste claire. J’ai eu du trafic avant de rentrer aux stands et Max a fait l’overcut en s’arrêtant à son tour, donc on s’est retrouvé dans la même position."

Lui aussi se porte en faveur de l’absence de consignes : "Je suis heureux que nous puissions nous battre, surtout que Max et moi adorons faire le spectacle. Nous avons été proches à plusieurs reprises et nous nous étions déjà touchés."

"Parfois nous étions à la limite, et ça a fini comme ça. Ce n’est pas une bonne situation. Nous avons tous les deux eu l’air idiots, à terminer la course comme cela et pour l’équipe, c’est assez moche."

A voir tous les violons s’accorder aussi bien dans le clan Red Bull, on est en droit de se demander s’il en sera de même au moment de débriefer la manœuvre qui a mené les deux pilotes à s’éliminer.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less