Formule 1

Red Bull Renault : 2008, l’esprit déjà vers l’avenir

Une fin de saison compliquée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 janvier 2019 - 16:51
Red Bull Renault : 2008, l'esprit (...)

En 2008, Red Bull et Renault disputent leur deuxième saison commune. L’alliance a vécu une première saison compliquée notamment à cause de problèmes de fiabilité, mais la fin de saison était prometteuse pour les deux parties.

C’est pourtant un schéma similaire à l’année précédente qui se profile en début de saison, avec un double abandon pour David Coulthard et Mark Webber, qui sont restés les deux pilotes de l’équipe lors de cette année 2008.

Heureusement, l’Australien se reprend et enchaîne ensuite une belle série de points. Septième en Malaisie et à Bahreïn, il termine à une belle cinquième place à Barcelone, de nouveau septième en Turquie, et achève le Grand Prix de Monaco au pied du podium.

De son côté, David Coulthard vit un début de saison compliqué, notamment parce que le fameux schéma se répète en qualifications, et que l’Ecossais se fait éliminer deux fois en Q1 lors des six premières courses, ce qui lui coûte cher. Le problème pour Red Bull est un peloton très serré, qui ne pardonne aucune erreur.

Qualifié 13e au Canada, Coulthard profite d’une course mouvementée pour aller signer ce qui sera son dernier podium en Formule 1, avec une troisième place derrière les deux BMW de Robert Kubica et Nick Heidfeld. En France, c’est Webber qui termine sixième, un résultat qui ne sera même plus égalé par Red Bull durant le reste de la saison.

C’est en effet une fin de saison catastrophique qui se prépare pour Red Bull. Mark Webber se qualifie pourtant troisième sous la pluie en Italie, mais cette belle performance est totalement éclipsée par une Toro Rosso, celle de Sebastian Vettel, qui signe la pole position et la victoire, alors que Webber perd pied et termine huitième le dimanche.

Coulthard passe totalement à côté de son week-end et termine septième lors de la course suivante, à Singapour. Red Bull n’y est plus, et le contraste est saisissant avec Toro Rosso, qui enchaîne les bons résultats avec Vettel. Les points de Coulthard dans la cité-état seront ses derniers en F1.

Webber marque un point au Japon, à Fuji, et ce sera la dernière fois qu’une Red Bull en inscrira durant l’année. La fin de saison ratée a coûté cher à Red Bull qui termine derrière Toro Rosso et son moteur Ferrari au classement.

Un résultat douteux qui remet immédiatement en question le fonctionnement de Red Bull et de ses deux équipes, la deuxième étant censée aider à développer de jeunes pilotes pour la première. C’est néanmoins le cas puisque Vettel, qui a fait une saison exceptionnelle chez Toro Rosso, remplacera Coulthard dès la saison 2009, sur laquelle Red Bull mise beaucoup.

Signe de cette fin de saison en berne, David Coulthard fait une dernière course en forme de jubilé avec une voiture aux couleurs de l’association Wings for Life (photo), mais la fête tournera court puisque l’Ecossais sort de la piste au premier virage et termine ainsi sa carrière.

Chez Red Bull, les esprits sont déjà tournés vers 2009 depuis l’été et la bonne nouvelle est que la fiabilité a largement progressé depuis la saison précédente. Le changement de règlement châssis qui se profile semble alors une véritable aubaine pour l’alliance Red Bull Renault.

Red Bull

Renault F1

expand_less