Formule 1

Red Bull : Horner s’avoue vaincu en Malaisie

Mais le moteur Renault est sur la bonne voie

Recherche

Par

29 mars 2015 - 13:47
Red Bull : Horner s'avoue vaincu en (...)

Tir groupé pour Renault, qui place ses 4 voitures de la 7e à la 10e place. Mais l’ordre d’arrivée n’est pas celui auquel on aurait pu s’attendre, les Toro Rosso de Verstappen et Sainz devançant leurs grandes sœurs aux mains de Kvyat et Ricciardo.

« Ils étaient meilleurs que nous aujourd’hui, ils ont mérité de nous battre, admet Christian Horner, le responsable de Red Bull. Ils ont fait du bon boulot mais nous ne somme pas du tout là où nous devrions. »

« Une après-midi très frustrante, poursuit-il. Daniel s’est retrouvé avec un aileron avant endommagé après le premier virage et les températures sont montées en flèche derrière la voiture de sécurité. Nous avons de fait rencontré des problèmes de freinage sur les deux voitures, et la deuxième partie de la course s’est résumée à une gestion des freins. Il nous en faut maintenant trouver la cause. Du début à la fin, nous n’avions pas un bon rythme et nous devons rapidement inverser cette tendance pour le Grand Prix de Chine. »

«  Le bon côté, note Horner, c’est que nous avons fait des progrès en termes d’agrément de conduite sur le moteur. Bonne réaction de Renault et de nos gars sur ce coup. »

« Je ne pense pas que les pilotes auraient pu faire mieux aujourd’hui. Nous avons des tas de choses à comprendre après ce week-end, et plein de choses à résoudre en seulement deux semaines. À propos de Sebastian : il a mené une course incroyable, alors félicitations à lui et Ferrari. Avec un peu de chance, nous leurs opposerons bientôt plus de résistance. »

On fait grise mine du côté des pilotes.

« Nous avons sauvé les meubles aujourd’hui, déclare Daniil Kvyat. Nous manquions de rythme et il va falloir rattraper ça. J’ai bon espoir que l’équipe puisse le faire. C’est un défi et nous devons le relever, car nous ne voulons pas nous battre pour les 9e et 10e places. Nous avons lutté aujourd’hui et il faut comprendre pourquoi. »

Ricciardo, dixième, est également déçu.

« Course très frustrante. J’étais prêt à me battre et j’espérais faire quelque chose, mais ça n’est pas arrivé ! J’ai été heurté lors du premier tour, ce qui m’a handicapé. Ensuite nous avons rencontré quelques problèmes au fil des tours, et nous avons dû nous contenter de gérer. Ça nous a pris longtemps pour dépasser des voitures parce que nous n’avions pas le rythme et des problèmes de freinage, ce qui n’a pas rendu la partie facile. Bon travail de Seb, une superbe course de sa part. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less