Formule 1

Raikkonen n’avait pas perdu la passion de la F1

Juste d’un peu de motivation

Recherche

Par Olivier Ferret

29 novembre 2011 - 12:54
Raikkonen n'avait pas perdu la (...)

Kimi Raikkonen fera son retour sur les grilles de départ de Formule 1 en 2012, ce qui permettra à la catégorie reine de disposer de six champions du monde en course en même temps, un nombre jamais vu.

Le Finlandais insiste sur le fait qu’il n’a jamais perdu la passion de la Formule 1 pendant le temps où il était en "exil" en rallye et en NASCAR. "La principale raison de mon retour c’est que je n’ai jamais perdu l’envie d’y courir mais peut-être tout ce qu’il y avait autour. La passion de ce sport, je ne l’ai jamais perdue. J’ai fait quelques courses en NASCAR et cela m’a fait comprendre que la compétition roue contre roue me manquait car en rallye, on court juste contre la montre. C’est cela qui me manquait."

"J’ai commencé à recevoir des appels de plusieurs personnes en F1 et beaucoup de choses se sont passées. A la fin nous avons réussi à avoir une bonne discussion avec les gens de Lotus Renault et nous avons trouvé un accord," explique Raikkonen.

Le champion 2007 a bien failli rejoindre Williams. "Il y a encore quelques jours, j’avais deux options, Lotus et Williams. Nous avons obtenu ce que nous désirions dans l’accord avec Lotus Renault GP."

La F1 n’a pas manqué à Kimi pendant la saison 2010 mais il admis avoir davantage suivi la saison 2011. "Je l’ai suivi un peu plus mais parce que je savais que j’allais vers un contrat pour revenir. Je me suis donc intéressé à ce que qu’à fait l’équipe mais avant cela, je ne savais pas si un contrat allait bien se concrétiser."

Raikkonen révèle également qu’il a mené un entrainement spécifique pour son retour depuis un mois environ mais il devra découvrir après les autres les nouveaux pneus Pirelli. "A part cela, il n’y a pas beaucoup de choses qui ont changé. Je ne sais pas si je suis différent, je suis un peu plus âgé et ce sera intéressant de retourner dans une F1."

Qu’en est-il de sa motivation, qui semblait très basse il y a deux ans ? "Je ne serais pas revenu si je n’étais pas motivé. Il y a toujours beaucoup de discussions à ce sujet mais personne ne sait vraiment ce que je fais ou ce que je pense. En fait je me fous de ce que les gens disent. Je vais apprécier ce retour sinon je n’aurais pas apposé mon nom en bas d’un contrat."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less