Raikkonen et Ferrari, ça se précise de plus en plus

Il manque un dernier coup de fil

Recherche

Par Olivier Ferret

9 septembre 2013 - 17:15
Raikkonen et Ferrari, ça se précise (...)

Plus les heures passent, plus Kimi Raikkonen est proche de rejoindre Ferrari. 24 heures après Monza, les informations et spéculations continuent d’affluer sur le Finlandais, qui devrait être confirmé par Ferrari d’ici mercredi.

C’est en tout cas ce qu’affirment des sources proches de Raikkonen : les contacts sont bien établis, le contrat négocié, et il manque le dernier coup de fil pour confirmer le tout. Raikkonen retournerait chez Ferrari pour deux saisons, avec une 3ème année en option.

Attention toutefois, rien n’est signé... et tout reste donc possible. Raikkonen connaitra-t-il un retournement de situation comme lorsque Red Bull a finalement choisi Ricciardo ?

Un porte-parole de Ferrari a déjà confirmé cette après-midi que Stefano Domenicali et Luca di Montezemolo n’avaient pas plus avancé sur le sujet que ce qu’ils ont dit ce week-end. Felipe Massa semblait bien sombre hier malgré sa belle performance et il attend de savoir de la bouche de Montezemolo à quelle sauce il sera mangé.

Chez Lotus, on veut encore y croire. "La décision appartient à Kimi," déclare Eric Boullier. "Nous savons qu’il attend des réponses de notre part pour fermer les discussions... mais il est maintenant chassé par d’autres équipes et c’est donc à lui de décider. Il sait ce qu’il a avec nous, il ne sait pas ce qu’il aura s’il change."

"S’il veut aller chez Ferrari, il peut aller chez Ferrari," ajoute le patron français.

Le problème pour Lotus c’est que le temps presse. Si Ferrari veut une réponse de Raikkonen d’ici mercredi, Raikkonen ne pourra peut-être pas attendre sur Lotus.

Boullier affirme qu’il aurait pu avoir toutes les réponses et assurances souhaitées "en l’espace d’une semaine. De là nous pourrions rapidement parler du contrat et trouver une solution. Nous lui avons donné à Monza quelques nouvelles déjà."

Quoi qu’il arrive Boullier ne se retrouvera pas sans pilote de talent. Nico Hulkenberg a une cote élevée et si Raikkonen s’en va, l’Allemand a toutes les chances d’aller chez Lotus.

"Nous avons des plans mais nous attendons toujours après Kimi, notre premier choix. Après le baquet Ferrari, nous sommes la prochaine équipe la plus convoitée. Nous aurons donc le luxe de pouvoir faire attendre et choisir," conclut Boullier.

Qui sait ? Peut-être qu’Alonso choisira de partir chez Lotus, comme certaines rumeurs que nous vous rapportions ce matin le suggèrent, s’il ne veut pas faire équipe avec Raikkonen...

Info Formule 1

Photos

Vidéos