Formule 1

Raikkonen approuve la restriction du DRS en essais

C’était dangereux et cela avantageait les Red Bull

Recherche

Par D. Thys

28 décembre 2012 - 10:20
Raikkonen approuve la restriction (...)

Depuis son introduction en 2011, l’utilisation du DRS (ailette mobile sur l’aileron arrière) est libre lors des essais libres et en qualification, mais ce ne sera plus le cas l’année prochaine.

Pour des raisons de sécurité, le DRS ne sera désormais autorisé durant les essais qu’au(x) point(s) de la piste où il sera utilisé en course. Ensuite, en course il sera bien sûr utilisé seulement lors de tentatives de dépassement d’un pilote qui se trouve à moins d’une seconde. Ce n’est pas pour déplaire à Kimi Raikkonen.

“C’est un changement important,” affirme le champion finlandais. “Les pilotes essayaient d’actionner leur DRS de plus en plus tôt et nous prenions le risque qu’il y ait un gros accident un jour. Les pilotes souhaitaient ce changement.”

Selon Kimi Raikkonen, le DRS est aussi un avantage pour les meilleures voitures. “Les Red Bull par exemple étaient capables de négocier certains virages en actionnant leur DRS alors que les autres n’y arrivaient pas,” précise encore Kimi Raikkonen.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less