Formule 1

Raikkonen : Pas de pression en plus ce week-end

Pour enfin gagner à Monza !

Recherche

Par Olivier Ferret

30 août 2018 - 17:08
Raikkonen : Pas de pression en plus (...)

Kimi Raikkonen estime qu’il n’y a pas de pression supplémentaire pour Ferrari pour gagner ce week-end à Monza et enfin décrocher une victoire en Italie, à domicile, après la dernière obtenue par Fernando Alonso, en 2010.

"Je ne pense que nous avons plus de pression. La pression c’est que nous voulons faire de belles choses, nous, l’équipe. C’est la pression normale, celle que nous avons tout le temps," dit-il à Monza aujourd’hui.

"Nous avons été les meilleurs la semaine passée, mais ça ne sera peut-être pas le cas cette semaine. Cela peut changer d’une semaine à l’autre, c’est vraiment si serré cette année. Pour gagner il faut tout faire à la perfection."

Raikkonen est-il donc incapable de dire qui de Mercedes ou Ferrari sera devant ?

"Oui c’est très serré, ça change d’un circuit à l’autre. Une voiture peut être mieux adaptée qu’une autre. Nous parlons là de petites différences mais qui peuvent changer le résultat final. Nous ferons de notre mieux et nous verrons ce que cela donne dimanche."

Le paddock place plutôt Ferrari en tête pour une fois. Et si les deux pilotes sont sur la première ligne, comment se passera le 1er virage ?

"Je ne sais pas. Le but est toujours d’être avec les deux voitures devant, ensuite nous verrons. Nous savons ce que nous avons le droit de faire entre nous en course, nous avons le droit de nous battre mais il faut être respectueux. Cela ne sera pas différent ici."

Et du côté de son contrat ? Pas plus de pression non plus pour le Finlandais, qui défend tout de même sa place en F1 : il a toujours envie d’y rester.

"Je n’ai pas l’impression de piloter différemment par rapport à il y a 10 ans. Je pilote plutôt bien, du moins selon mes propres références et cela me suffit. Je ne serais plus là si je n’avais pas l’impression de ne plus pouvoir piloter aussi bien que j’estime le devoir. "

"Il revient à moi de décider quand c’est assez. Qui sai t ? Peut-être qu’un matin je vais me réveiller et que je ne vais plus savoir comment être rapide. Je ne pense pas qu’il y ait un moment prédéterminé. C’est plus une question de feeling et de comment vous vous sentez vous-même, si vous faites les choses bien ou pas."

"Les gens ont toujours dit que la vitesse allait disparaître avec l’âge mais jusqu’à aujourd’hui, elle n’a pas disparu selon moi. Peut-être qu’un jour, lorsque je vais me réveiller et que l’envie ne sera plus là, cela peut se passer ainsi, mais je ne pense pas que l’on peut arrêter une date. Si vous l’avez, vous l’avez, sinon ça s’arrête là."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less