Formule 1

Raikkonen : Lotus a ce qu’il faut pour réussir

"Faire le meilleur travail possible"

Recherche

Par Olivier Ferret

28 janvier 2013 - 23:39
Raikkonen : Lotus a ce qu'il faut (...)

Quels sont vos sentiments à l’abord de cette 2ème saison ?

Je me sens plutôt bien. L’an dernier c’était mon retour en F1 et cela s’est bien passé. Cette année sera ma deuxième avec Lotus F1 Team et ma onzième saison en Formule 1 en général et j’ai donc une assez bonne idée de ce à quoi m’attendre. Je suis sûr que ce sera une saison très intéressante et je suis sûr qu’il y aura beaucoup de choses à raconter. Pour moi, je continuerai à faire de mon mieux ; nous allons voir si notre voiture est bonne, et comment seront celles des adversaires aussi.

La continuité avec l’équipe est-elle bénéfique pour vous ?

Cela aide. Ce n’est pas quelque chose qui va soudainement vous permettre de gagner toutes les courses, mais c’est agréable d’être dans la même équipe, vous comprenez comment elle fonctionne, et elle sait comment vous travaillez. Nous avons rapidement développé une très bonne façon de travailler ensemble l’année dernière et il n’y a aucune raison de penser que cela ne va pas continuer cette saison.

En tant que pilote, continuez-vous à apprendre ?

Je ne pense pas que vous cessez d’apprendre, mais il y a moins à apprendre que si vous êtes un débutant. Je ne suis pas un rookie. Nous avons eu de nouvelles pistes l’an dernier, c’est toujours quelque chose de sympa à apprendre et pour moi le meilleur c’est d’apprendre sur les pistes directement. Nous avons une nouvelle voiture que nous voulons développer pour la faire fonctionner à son maximum. Il y a toujours des changements dans le sport, des petits, parfois des grands. Mais en général tout est assez similaire.

Vous êtes dans la dernière année de votre contrat. Pensez-vous à 2014 et au-delà ?

Je ne pense pas vraiment au-delà de cette saison pour le moment, mais je suis sûr qu’il sera à un moment temps d’en parler avant la fin de l’année. J’ai apprécié mon retour en Formule 1 l’an dernier et il n’y a aucune raison de penser que je ne devrais pas en profiter lors de la saison 2013 aussi. Je sais qu’il y aura de grands changements pour les voitures à cause des règlements de 2014, personne ne peut dire à l’avance que cela ne sera pas passionnant.

Vous êtes-vous fixé des objectifs pour la saison ?

Faire le meilleur travail possible. Je n’ai pas encore roulé la E21 donc il est difficile de dire ce qui pourrait ou ne pourrait pas être possible. Nous savons que nous avions une bonne voiture la saison dernière, mais tout le monde, dans toutes les équipes, a travaillé dur pour concevoir la meilleure voiture. Je vais travailler avec l’équipe pour obtenir la voiture la plus forte possible et à Melbourne, nous aurons une première idée des résultats. C’est une longue saison qui commencera à partir de là. 2012 a été un bon début, nous allons voir ce que nous pourrons faire en 2013.

Pensez-vous que l’équipe a les ingrédients qu’il faut pour gagner un championnat ?

Oui, je pense qu’elle les a. Il est clair en travaillant avec eux que ce sont des compétiteurs, vous pouvez le voir dans leur histoire et ils ont gagné des championnats. Rien de ce que j’ai vu l’année dernière m’a fait penser que gagner un autre championnat était impossible à l’avenir. Bien sûr, il y a une concurrence très dure et tout le monde veut gagner. Mais l’équipe a su battre tout le monde avant et il n’y a rien qui permette de dire qu’ils ne peuvent pas réussir à nouveau.

Êtes-vous impatient de travailler avec Romain à nouveau ?

Nous avons eu une assez bonne relation l’année dernière et il est clair qu’il est rapide et motivé. Sur la piste, nous étions assez proches l’un de l’autre certaines fois, mais nous n’avons pas eu de problèmes. C’est bien quand vous avez un coéquipier qui est rapide et travaille dur. Je pense que nous devrions être bien en 2013.

Pensez-vous que vous avez prouvé votre valeur en 2012 ?

Peut-être pour certaines personnes, mais pas pour moi. Je savais que je pouvais encore être performant en Formule 1 dans les bonnes conditions, c’était juste les autres qui avaient des doutes.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less