Formule 1

Pour les pilotes Red Bull, battre Ferrari est envisageable à Suzuka

Avec une bonne stratégie, tout peut même arriver…

Recherche

Par A. Combralier

3 octobre 2018 - 13:52
Pour les pilotes Red Bull, battre (...)

Les Red Bull se sont montrées solides à Sotchi et se sont classées 5e et 6e, sans avoir pu se battre à la régulière contre les Mercedes et les Ferrari puisqu’elles partaient en fond de grille.

Auteur d’une remontée éclair, Max Verstappen apparaît comme l’homme en forme chez Red Bull en ce moment. A Suzuka, il pourra se battre à la loyale, avec la spec C du moteur Renault…

« Nous avons été en réussite au Japon par le passé, donc j’ai hâte d’y être de retour et d’obtenir, je l’espère, un bon résultat pour l’équipe » déclare le Néerlandais.

« Vous ne savez pas à quel point vous serez compétitifs jusqu’à ce que vous rouliez sur la piste, mais notre voiture a toujours été très bonne dans le premier secteur. Et avec une bonne stratégie, nous pourrions avoir une bonne chance ce week-end. »

« Mon virage favori ? Je citerais les Esses, mais c’est aussi la section la plus difficile du circuit, et vous devez vraiment vous concentrer sur la voiture et avoir les bons réglages. J’aime aussi les fans japonais, qui sont tant passionnés par la F1. Le circuit de Suzuka est l’un de mes favoris de la saison et c’est toujours une expérience formidable que de voir les fans. Espérons rester hors d’atteinte d’un typhon et faisons en sorte de nous souvenir longtemps de ce week-end. »

Face à son coéquipier, Daniel Ricciardo a du mal à tenir la comparaison depuis sa victoire à Monaco. Pourra-t-il rebondir au Japon ou la piste de Suzuka confirmera-t-elle ses difficultés actuelles ? Quoi qu’il en soit, comme Max Verstappen, Daniel Ricciardo est visiblement optimiste pour Red Bull…

« Suzuka est toujours un circuit très amusant, mais j’aime au-delà séjourner au Japon, puisqu’il n’y a pas vraiment de destination comparable. Avec les années j’ai appris à aimer les fruits de mer, donc j’aime visiter des restaurants locaux de sushi, et c’est la raison pour laquelle je passe toujours quelques jours à Tokyo avant la course. »

« J’ai obtenu mon premier podium au Grand Prix du Japon l’an dernier, et mon but est de goûter de nouveau au champagne cette année. Notre rythme en Russie était encourageant et même si Mercedes semble vraiment solide sur n’importe quel tracé – et ce sera le cas, je pense, jusqu’à Abu Dhabi – nous semblons assez proches des Ferrari. Si Mercedes demeure l’équipe à battre, j’espère que nous pourrons nous battre contre les Ferrari pour terminer sur le podium. Le temps le dira… Mais puisque c’est un circuit qui demande pas mal d’appuis, cela devrait jouer en notre faveur. Sur le papier, Suzuka devrait convenir à notre voiture. »

expand_less