Formule 1

Pour Horner, Ocon a été chanceux d’avoir été ’seulement poussé’ par Verstappen

L’image old-school d’après course

Recherche

Par Valentin Vilnius

11 novembre 2018 - 21:06

L’image de l’après-course au Brésil fut indubitablement l’altercation physique entre Max Verstappen et Esteban Ocon : le premier a poussé à plusieurs reprises le deuxième… La FIA a ensuite rapidement calmé le Néerlandais. Reste à savoir si cette affaire en restera là selon les instances disciplinaires du sport.

En attendant, Christian Horner est logiquement venu à la défense de son protégé et rappelle que Red Bull a tout fait pour le prévenir de garder son sang-froid après l’arrivée.

« Max est plutôt resté maître de soi. [L’accrochage avec Ocon] lui a coûté une victoire en Grand Prix. Il a conduit avec son cœur, dans une voiture endommagée. Esteban a été chanceux de s’en sortir seulement en étant poussé, pour être honnête. Il y avait beaucoup d’émotivité ! »

« Je lui ai dit ‘retiens-toi’ durant son tour d’honneur, parce qu’il avait perdu une victoire, sans avoir commis une seule faute aujourd’hui. Et c’est immensément frustrant pour lui et pour l’équipe. Nous avons tout bien fait, nous avions pris le dessus sur Mercedes, nous avons dépassé Ferrari. C’est immensément frustrant pour tout le monde de perdre une victoire à cause d’un retardataire. »

Lewis Hamilton rappelait après-course que théoriquement, un retardataire plus rapide a le droit de se dédoubler. Les commissaires ont tout de même infligé un stop-and-go de 10 secondes à Esteban Ocon.

« C’est clair : quand on vous prend un tour, vous ne devriez pas interférer avec le leader » peste Christian Horner. « Ce qu’Esteban Ocon imaginait défiait la raison. »

Esteban Ocon était pourtant en pneus plus frais que Max Verstappen…

« Ils sont rapides en lignes droites… Nous le savons » répond Christian Horner. « Mais pourquoi diable a-t-il fait la course contre le leader ? Il était à un tour. Il n’avait pas le rythme. Il s’est jeté contre Max à l’intérieur… ça n’a juste absolument aucun sens. »

Max Verstappen, dans le dernier tiers de course, était parvenu à revenir à portée de Lewis Hamilton, mais son fond plat était trop endommagé.

« Avec les dégâts à son fond plat, quand il est revenu sur Lewis, la quantité d’appui qu’il perdait était énorme » poursuit Christian Horner. « Il a tout fait pour mettre Lewis sous pression. Nous pouvions voir que les pneus avant de Lewis commençaient à avoir du blistering. Malheureusement, avec sa voiture endommagée, Max n’avait juste pas le rythme pour le rattraper. »

Le rythme de Max Verstappen et des Red Bull plus généralement était très prometteur. De quoi finir la saison en force à Abu Dhabi ?

« Nous voulons juste finir sur une très bonne note. La course de Daniel fut fantastique. Ses dépassements sur Valtteri Bottas étaient incroyables. Il nous a dit à la radio juste avant de dépasser : ‘j’y vais’. »

« Depuis la pause estivale, seul Lewis a marqué plus de points que Max. Il conduit avec discipline. Mercedes avait dû s’arrêter tôt et ils étaient vulnérables sur leurs pneus. C’est vraiment triste pour nous. Notre rythme de course était meilleur que prévu. Félicitations à Mercedes. Nous sommes juste déçus d’avoir perdu la course ici. »

expand_less