Formule 1

Pour Gasly, Toro Rosso méritait mieux qu’une 9e place finale

Il y avait plus de potentiel selon lui

Recherche

Par A. Combralier

5 décembre 2018 - 09:30
Pour Gasly, Toro Rosso méritait (...)

En s’associant avec Honda, Toro Rosso espérait progresser au classement des constructeurs en pouvant adapter au mieux son châssis à l’unité de puissance japonaise. Malheureusement, des performances en dents de scie comme une fiabilité douteuse, surtout en fin de saison, ont compromis les résultats de l’écurie italienne. Seule Williams a marqué moins de points que Toro Rosso cette année.

Pierre Gasly a marqué 29 des 33 points de Toro Rosso cette saison, dont 12 à Bahreïn. Selon le Français, le classement final de l’équipe ne représente pas fidèlement sa performance pure et son potentiel

« 9e, ce n’était pas notre objectif en début de saison. Nous savions que ce serait difficile avec l’arrivée de Honda, donc nous ne voulions pas vraiment avoir d’attentes en termes de position finale au classement des constructeurs. »

« Cette saison a été si disputée en milieu de grille… d’un week-end à l’autre nous pouvions voir qu’il n’y avait pas de voiture qui soit de loin la ‘meilleure des autres’, alors qu’en début d’année, à Melbourne, notre voiture était bien meilleure que d’autres. »

« C’était toujours serré en milieu de grille, mais à une ou deux reprises, nous avons réussi à tirer le meilleur du package que nous avions. A d’autres reprises, nous étions plus lents que toutes les autres équipes. Nous n’avons pas fini 50 points derrière tout le monde, mais au bout du compte, c’est décevant. Je ne suis pas sûr que cela reflète tout le potentiel que nous avions. »

« Juste en parlant de Honda, il y a eu clairement un pas en avant de fait, et nous l’avons montré cette année. Mais le résultat en soi n’est peut-être pas celui que nous voulions. »

Sans surprise, Pierre Gasly distingue le Grand Prix de Bahreïn et sa 4e place comme le point fort de la saison. Dès le deuxième Grand Prix de l’année, le Normand finissait au pied du podium.

« Bahreïn, c’était le genre de sentiment que je n’aurais jamais pensé ressentir. Surtout si vous regardez les courses qui ont suivi et notre performance générale avec le package que nous avions, c’est toujours difficile de comprendre comment nous avons réussi à finir 4e à Bahreïn. »

« C’était si inattendu, c’est un peu comme quand vous recevez un cadeau de votre famille alors que vous n’attendez rien. Cela vous rend toujours plus heureux. »

Toro Rosso

expand_less