Formule 1

Pneus et carrossage, la polémique stoppée par la FIA ?

Pirelli le souhaite

Recherche

Par Olivier Ferret

9 septembre 2011 - 23:30
Pneus et carrossage, la polémique (...)

Pirelli est prête à demander à la FIA de légiférer exceptionnellement sur l’angle de carrossage pour la course de Monza alors que certaines équipes n’ont pas respecté aujourd’hui les recommandations de Pirelli de se limiter à un angle (entre les roues et la piste, voiture vue de face) de 3,25°.

"Nous verrons après les libres 3 demain. On ne sait pas encore si on a été trop conservateur ou pas mais quelques équipes on fait des expériences, disons-le comme ça... Je n’en dirai pas plus," déclare Paul Hembery, le directeur de la compétition de Pirelli, un peu contrarié.

"La situation semble normale mais pour quelques pilotes il y a eu des soucis. Je serais très surpris si, en course, on ne voyait pas de traces de cloques. Il n’y a rien de dramatique, les pneus semblent même plus endurants que prévu mais dans une course comme Monza, si rapide, nous demandons la prudence et nous en parlerons à la FIA ce soir," ajoute Hembery.

Pour se protéger, Pirelli envisage déjà de rapporter aux commissaires les équipes qui ne suivraient pas ses recommandations. La FIA ne peut changer le règlement en cours d’épreuve qu’en cas de problème manifeste de sécurité, ce que Pirelli pourrait invoquer sur un circuit où la vitesse de pointe dépasse largement les 300 km/h quatre fois par tour.

expand_less