Formule 1

Plus de spectacle en 2021 ? Lowe explique son optimisme

Une approche plus sérieuse de la part de la FIA et de Liberty Media

Recherche

Par A. Combralier

21 septembre 2018 - 15:36
Plus de spectacle en 2021 ? Lowe (...)

Durant la dernière décennie, le « Overtaking Working Group » (OWG) était chargé de concevoir un nouveau règlement pour améliorer le spectacle et accroître le nombre de dépassements en course, ce qui a abouti à la révolution de 2009. Dans l’ensemble, ce travail connut un certain succès, miné cependant par les progrès aérodynamiques qui ont suivi.

Pour 2021, le groupe de Liberty Media et de la FIA mené par Ross Brawn et Pat Symonds, mène actuellement un travail similaire. Le but est de réduire l’appui des monoplaces afin qu’elles puissent mieux se suivre en piste. Selon le manager des sports mécaniques, la perte d’appui est aujourd’hui de 50 %. L’ambition affichée est de ramener ce nombre à 20 %.

Des prochains changements réglementaires, en 2019, apporteront des rectifications au niveau des ailerons et des déflecteurs, ce qui représente une première étape avant le grand bond en avant espéré en 2021.

Paddy Lowe, aujourd’hui directeur technique de Williams, était membre du Overtaking Working Group. Il juge aujourd’hui de manière optimiste et positive les travaux de la FIA et de Liberty Media. L’enjeu est en particulier pour le Britannique d’éviter toute faille réglementaire, afin que les équipes ne trouvent pas rapidement le moyen de trop augmenter le niveau d’appuis.

« Plus vous pouvez travailler sur ce dossier, mieux c’est » rappelle Paddy Lowe. « La bonne nouvelle aujourd’hui, c’est que la F1 dépense vraiment de l’argent dans la R&D relative à la performance aérodynamique – pour la toute première fois. »

« L’Overtaking Working Group était une sorte de projet ad hoc, dont le temps de travail était limité – car les fonds étaient fournis par les équipes. Et je pense qu’il est clair que si ce groupe avait eu une autre année de réflexion, il aurait examiné les voitures de 2009 pour mener une autre batterie de tests. »

« Donc je pense que c’est une bonne nouvelle de voir que la F1 a une équipe permanente pour traiter ce sujet. Cela pourra améliorer sa capacité à analyser ce qui se passe et à éviter des effets secondaires indésirables. »

La F1 a justement dévoilé récemment trois concepts de monoplaces pour 2021. Il ne s’agit encore que d’une pâle esquisse du projet final, prévient Lowe…

« A moins qu’ils aient imaginé la situation autrement, en dernier ressort, vous devez définir des espaces où notre créativité peut s’exprimer sur la carrosserie. Et donc nous choisirons les solutions optimales à ce moment. Pour cette raison, il sera difficile de faire ressembler les voitures exactement à ces concepts. »

expand_less